De Mostar à Skopje en images

Publicités

Image

Un petit tour en musique

Nous vous emmenons en balade et en musique sur les routes de Croatie, Bosnie-Herzégovine, Monténégro et Albanie.

Allez hop, montez le son, c’est parti pour 3 minutes … et plus !

Vidéo

Le bel automne (Albane)

Cetinje  – Montenegro

Comme sa classe, Albane est fière de vous réciter son poème !

 

 

Vidéo

Contre toute attente

Cetinje (Montenegro), 23/10/15

Notre dernière journée de vélo est venue nous le rappeler avec vigueur : C’est l’automne !

Oui je sais, ça fait un mois que le 23 septembre est passé. Mais pour nous, ça sentait encore bon l’été, les vacances, la mer, les glaces et les balades à vélo au soleil.

Nous avons bien eu quelques rappels à l’ordre climatiques, mais nous ne voulions pas lâcher l’affaire : nous étions en été, un point c’est tout. C’est tout de même bien plus agréable de faire du vélo et du camping sous un climat estival. Alors, fervents adeptes de la méthode Coué, quand Mostar était noyée sous l’eau et que la Neretva grossissait d’un bon mètre, nous n’y avons vu qu’un orage estival. De même, chaque apparition du soleil était perçue comme son retour définitif, ce qui nous convenait bien.

Las, l’automne c’est franchement affirmé hier et nous n’avons pas pu l’ignorer.

Départ de Kotor

Départ de Kotor

Partis la veille de Kotor à 0 m d’altitude,nous avions un col à gravir à 1 150 m pour rejoindre ensuite Cetinje, la capitale historique du Monténégro située sur un plateau à 700 m de haut.

Un plan en 3D rien que pour vous !

Un plan en 3D rien que pour vous ! (Cliquez pour agrandir)

Cette première journée de grimpette fut éprouvante avec 950 m de dénivelé. Mais sous un beau soleil et avec des vues magnifiques sur les bouches de Kotor, nous avons tous pris du plaisir à l’exercice.

Ça grimpe mais c'est beau !

Ça grimpe mais c’est beau !

Qui plus est, nous avons trouvé du premier coup un accueil favorable pour planter notre tente. Dans un jardin situé sur un plateau un peu en dessous du premier col, nous nous endormons très vite …

…Pour nous réveiller dans la nuit avec le bruit si caractéristique de la pluie qui caresse notre petite maison de toile ! Quelques degrés au-dessus de zéro et une pluie incessante nous incitent à une grasse matinée familiale « duvet-vidéo » sous la tente.

Belle et Sébastien

Belle et Sébastien

La pluie se transforme en bruine, c’est le signal pour le départ après avoir enfilé toutes nos épaisseurs et avalé quelques choco BN locaux, coincés sous l’auvent de la tente.

Home sweet home

Home sweet home

Petit dej d'avant combat

Petit dej d’avant combat

La montée vers le fameux col se fait sous une pluie redevenue plus vigoureuse. Dès que nous nous arrêtons de pédaler, la pluie et le froid nous gèlent d’autant plus vite que nos habits sont mouillés de transpiration par l’effort.

Arrivés au col, la pluie est battante.

Un col à 1150 sous la pluie : mais si c'est bien !

Un col à 1150 sous la pluie : mais si c’est bien !

Juste le temps d’une photo souvenir et nous redescendons en direction de Cetinje : 13 km, transits de froid et trempés jusqu’aux os, les enfants nous assurant qu’ils allaient perdre leurs doigts ! C’est contre toute attente que nous découvrons qu’une descente goudronnée peut-être bien plus terrible que la montée.

A peine posé le pied par terre (ou plutôt dans le ruisseau qui dévale les rues de Cetinje), quelqu’un nous sollicite pour « apartmani ». Il ne faut pas nous le dire deux fois. En quelques minutes la pièce principale du logement est transformée en camp de réfugiés climatiques.

Quand on s'installe ...

Quand on s’installe …

Ok nous avons compris, C’est l’automne !

C'est l'automne

C’est l’automne

Lundi 19 oct – Arrivée au Monténégro (Géraldine)

Voici le bon article…

Kotor, Monténégro, le mardi 20 octobre

Lundi, après une journée un peu « bof » au départ de Dubrovnik : vent de face, temps gris et petite forme, nous atteignons laborieusement la frontière avec le Monténégro, après avoir passé la barre des 2000 km de voyage à vélo.

Bienvenue au Monténégro

Bienvenue au Monténégro

Il est tard et il recommence à pleuvoir…. La nuit tombe vite maintenant et à 18h nous devons nous arrêter éviter un pédalage nocturne. Alors, juste après le passage du no man’s land entre les 2 pays, nous entrons dans le 1er logement venu. Et là, on nous propose une chambre hors norme à un prix « Monténégro » !!!! Lit king size XXL, cheminée, salon intérieur et extérieur, TV grand écran! Waou! Toute la famille n’en croit pas ses yeux! Les enfants sont ébahis! Ce soir là, nous avons dormi tous les 5 dans ce grand lit sans parvenir à nous gêner (ça change de la tente…). C’était vraiment amusant! Bien sûr avant le dodo, nous avons regardé l’âge de glace 4 sur la maxi télé! Une soirée atypique dans notre périple!

Séance cinéma dans notre petit lit (2m80 x 3m50)!

Séance cinéma dans notre petit lit (2m80 x 3m50)!

Aujourd’hui, sous un temps gris mais agréable, avec une petite pluie sympathique, nous avons longé les bouches de Kotor. C’est magnifique. Petite pause en face des îles de Perast pour remplacer le premier rayon cassé du voyage puis nous sommes arrivés dans la superbe vieille ville de Kotor.

Iles de Notre Dame du Rocher et de l'Abbaye de St Georges (Bouches de Kotor)

Iles de Notre Dame du Rocher et de l’Abbaye de St Georges (Bouches de Kotor)

Demain ascension vers la ville de Cetinje, j’en ai déjà les jambes qui tremblent… (allez voir sur une carte si vous voulez mieux comprendre!)

A bientôt !