Un an plus tard, elle nous attendait !

Vendredi 26 juillet, la veille de notre arrivée, un rendez-vous important nous tenait à cœur. En effet, nous avions prévu d’essayer de revoir Jamila.

Jamila tient un stand de fruits et légumes au rond-point du Grau du Roi. Lors de notre passage chez elle le 18 août 2015 (2ème jour de notre périple), elle nous avait généreusement offert des fruits. C’était la première de toutes les magnifiques rencontres, que nous allions avoir la chance de faire, pendant notre périple.

Une première rencontre et un sourire comme le sien ça ne s’oublie pas !

En plus de nos remerciements, nous lui avions laissé, à l’époque, notre petite carte de visite. Quelques jours plus tard, la fille de Jamila, nous laissait un commentaire sur le blog et la famille commençait à suivre notre aventure par Internet !

Vendredi dernier, à tout hasard et tout naturellement, nous avons fait un petit crochet pour passer par le rond-point. C’est avec joie que nous avons retrouvé Jamila et son grand sourire.

Elle nous attendait !

Moment de bonheur simple et joie de retrouver cette dame dont la générosité aura encadré notre parcours : Toute notre petite troupe de cylos se régalant de pastèques et abricots délicieux.

Pas de carte à donner cette fois-ci, mais un bracelet « porte chance » qu’Antoine avait reçu en Chine et qu’il gardait depuis avec l’idée de le transmettre à Jamila.

Jamila, merci ! Nous croyons bien que c’est vous, qui nous avez porté chance !

Retrouvailles avec Jamila

Retrouvailles avec Jamila

Publicités

Quel accueil !

Il nous a bien fallu ces quelques jours pour atterrir. Merci pour votre patience. Voici notre premier article « made in Montpellier ».

Samedi 27 août, Palavas-les-Flots : ça y est notre périple touche à sa fin, dernière journée de vélo et retour au bercail.

Vendredi soir, déjà, nous étions une petite trentaine attablée dans le jardin à Notre Dame de la Route.

Belle dernière soirée. Merci à tous ceux qui nous ont fait la surprise de venir !

Belle dernière soirée. Merci à tous ceux qui nous ont fait la surprise de venir !

La journée avait été chaude, mais le doublé bain de foule et bain de mer à la Grande-Motte, avait rafraichi toute notre joyeuse équipe de cet avant dernier jour: Pierre, inlassablement en tête, Béatriz et Stijn, les cousins internationaux, retrouvés à Tarascon, et la famille Liénard, venue à notre rencontre à Aigues-Mortes.

Joyeuse pause pique-nique à Aigue-Morte

Joyeuse pause pique-nique à Aigues-Mortes

Ce samedi 27 matin, il fait déjà chaud, avec Antoine, nous profitons du calme du début de matinée pour nous offrir un petit bain méditerranéen. Puis tout s’enchaine très vite et après un bon petit déjeuner organisé collectivement, nous prenons nos vélos. Nous sommes 21, dont une bonne dizaine d’enfants.

21 supers cyclos au départ pour ce dernier jour !

21 supers cyclos au départ pour ce dernier jour !

La piste cyclable longe les étangs, le convoi s’étire, se perd, se retrouve, puis avance en rang serré jusqu’à l’arrivée au parc Montcalm. C’est joyeux, amusant, bruyant.

En direction de Montpellier

En direction de Montpellier

Nous approchons, sourire aux lèvres. Vous êtes bien là!

Tout va très vite: des applaudissements, des embrassades, des discussions entamées… Le vélo tandem se transforme en manège pour enfants euphoriques. Nous profitons de l’instant et nous oublions de prendre des photos souvenirs, tant pis, tant mieux.  Waouh!!! Quelle chance et quel bonheur d’être si bien accueillis !

Une bonne respiration… C’est tellement émouvant de vous voir.

Le pique-nique s’organise sous les grands arbres.

IMG_20160827_130538

Tous à l’ombre

La température redescend, doucement. Et comme s’il s’agissait d’un mariage, nous passons de plaid de pique-nique en plaid de pique-nique pour notre plus grand bonheur. L’occasion de manger encore une fois à tous les râteliers! Déjà les coureurs du jour s’allongent pour une petite sieste, pendant que les enfants continuent de courir aux quatre coins du parc. Petit à petit le groupe s’éclaircit. Il est temps pour nous de regagner notre maison. Quelques amis nous accompagnent. Ouf ! Nous ne serons pas seuls pour ouvrir la porte. Joseph part en tête. La maison est ouverte, Emmanuel (locataire exceptionnel de notre maison) nous y accueille. Nous y sommes !

Après 12 646 km et 817 heures sur nos chers vélos, la boucle est bouclée !

Arrivée à la maison !

Arrivée à la maison !

Vous étiez environ 70 à nous souhaiter la bienvenue au parc Montcalm. Votre présence à notre retour est un vrai cadeau pour nous.

Dès le lendemain, dimanche, c’est à Notre Dame de la Paix que nous avons eu le plaisir de retrouver notre paroisse et d’exprimer brièvement nos sentiments au retour d’un tel voyage.

Accueillis dans notre paroisse

Accueillis dans notre paroisse

Comme c’est bon de rentrer et d’être si bien entourés !

Merci, merci beaucoup!

Thank you, grazie (Italie), hvala (Slovène, Croate et Monténégrin), faleminderit (Albanais et kosovar), blagodaram (Macédonien), sas efcharisto (Grec), téchékkur (Turc), kob khun kha (Thaï), orkun (Khmer), khop chai laï laï (Laotien), cam on (Vietnamien), xie xie (Mandarin), baïrtla (Mongol), spasiba (Russe), kiitos (Finois), tänan (Estonien), paldies (Letton), aciu (Lituanien), tack (Suédois), tak (Danois), danke (Allemand)!

PS: Le vélo c’est fini (pour l’instant…) mais c’est promis nous vous enverrons encore quelques articles pour vous faire part de nos impressions sur notre retour et partager avec vous quelques autres éléments sur cette belle année de vadrouilles et rencontres !

Précisions et rappels (probablement) utiles

Samedi matin, le départ à vélo de Notre Dame de la route à Palavas (131 avenue St Maurice) aura lieu aux alentours de 10h00.

Nous devrions arriver tranquillement au parc Montcalm vers 12h30 pour partager ensemble un pique-nique tiré du sac.

Le lendemain, dimanche, vous êtes aussi cordialement invités à la messe de 11h00 à Notre Dame de la Paix.

Si besoin nous sommes joignables sur nos portables. Nos numéros n’ont pas changé.

Au plaisir de vous revoir très vite !

Les Cham à vélo

Voir aussi notre article : 27 août le grand retour

Le vent dans les roues et le soleil au cœur!

Châteauneuf-du-Pape, mercredi 24 août 2016

Jour J-3, km-150

Au 1er jour de cette dernière semaine, le vent pousse inexorablement toute notre petite équipe vers le Sud. Le soleil brûlant, nous accompagne. Les cigales chantent. Bienvenue dans le midi!

Sourire aux lèvres, Inès décompte les jours. Joseph en queue de peloton freine des 4 fers, j’aime à l’attendre… Albane épuisée par tant de belles rencontres multiplie les sautes d’humeur. Les émotions sont bien visibles, les sensations à fleur de peau.

Alors que les rencontres festives continuent, les bivouacs solitaires se font nécessaires. Aux pics de joie des retrouvailles s’opposent la nostalgie du cyclo-voyageur de retour à la maison. Chaque seconde est comptée, chaque moment dégusté.

Notre baromètre interne s’emballe, les sentiments sont contrariés. Les photos se font plus rares. Et pourtant, l’Eurovélo 6 et la ViaRhona sont des pistes cyclables aux paysages magnifiques, et au moins aussi bien aménagées (tout du moins jusqu’à Viviers) que les pistes cyclables nordiques.

Au fil de la route, les haltes amicales, préparées à la dernière minute en bordure d’autoroute, nous font un bien fou et nous aident à progresser pour ne pas faire demi-tour!

Lundi soir nous plantions notre tente dans le parc de la maison diocésaine Charles de Foucauld à Viviers et savourions la sérénité des lieux, propices à l’introspection. Sara, Lara, Michela et Giuliana, 4 sœurs italiennes disciples de l’Evangile, nous y ont accueillis avec la joie et la gentillesse, que les sœurs savent particulièrement offrir.

80km plus loin, nous passions une belle soirée bien arrosée chez des amis de Pierre, Anne-Charlotte et Laurent, vignerons à Châteauneuf-du-Pape, et oublions, le temps d’un repas, notre retour…

Notre aventure a été forte, belle, heureuse. Elle nous a profondément modelés. Sa fin approche…Mais heureusement vous êtes là!

Alors à très vite!

Le bonheur en roue libre !

Francheville, le 19 aout 2016

Décidément notre périple nous comblera jusqu’au bout !

Après 3 jours ensoleillés dans tous les sens du terme avec la famille Bourges – en Bonus : retrouvez une super vidéo faite par Frédérique ici  nous avions à peine eu le temps de leur dire au revoir à Chalon sur Saône, que nous retrouvions Pierre Brugidou, notre ami et prêtre à la paroisse Notre Dame de la Paix à Montpellier. Après nous avoir accompagnés le premier jour de notre périple, il nous fait maintenant le plaisir de nous rejoindre pour nos derniers jours jusqu’à la maison. Comme dira (si mes souvenirs sont bons) ma tante Catherine, qui nous hébergea et restaura tous comme des rois le soir du 15 août : « C’est quand même pas mal d’avoir votre aumônier personnel pour cette aventure! »

Passage des 12000 km pour fêter l'arrivée de Pierre !

Passage des 12000 km pour fêter l’arrivée de Pierre !

Nous voilà donc bien entourés et logés chez une tante et un oncle à la gentillesse inégalable (voir l’article de Joseph à ce propos). Nous y recevrons de surcroît la visite surprise de Françoise, une autre de mes tantes qui nous a accordé une attention assidue toute cette année. Voilà de quoi continuer notre chemin avec bonheur. Mais comme il ne vient jamais seul, les festivités ne s’arrêtent pas là !

Dès le lendemain midi, nous retrouverons ma sœur Marion, son mari Pierre et un de leur fils Benoît-Étienne et bénéficierons, en outre, d’une pause pique-nique « all inclusive » sur les bords de Saône.

Retrouvailles familiales !

Retrouvailles familiales !

Brèves retrouvailles familiales avant de reprendre la route en direction de Mâcon où nous attendent notre ami Christophe et ses filles Célia et Alice qui nous accompagneront à vélo toute la semaine.

Toute l'équipe des 9 cyclos après une très belle étape chez Daniel (Warmshowers).

Toute l’équipe des 9 cyclos après une très belle étape chez Daniel (Warmshowers).

Ça donne le tournis hein!

Nous, ce retour au pays avec un rythme tranquille, qui nous donne le temps d’apprécier toutes ces retrouvailles, ça nous met sur un petit nuage! A tel point que nous nous mettons à semer nos affaires et à être moins attentifs sur l’organisation du périple…

Mais l’efficacité du réseau Warmshowers et les relations scouts de Pierre ne nous font pas défaut et nous continuons à profiter de rencontres incroyablement généreuses chez Daniel, Laurence et Jean-Michel ou bien encore Mireille et Jean-Pierre. Mille mercis à eux tous !

Le retour à la maison ne pourrait pas mieux se passer. Néanmoins toutes ces émotions, ces ouvertures dans notre mode de voyage familial et les incertitudes liées au retour à une vie plus classique et scolaire favorisent la gamberge. Chacun exprimant sa météo intérieure avec son style propre, et une tendance à imiter le temps ensoleillé, mais orageux, que nous rencontrons ces jours-ci.

Affaire à suivre d’ici le 27 aout où nous comptons sur vous.

Les Cham à vélo

Un super accueil à Chalon (par Joseph)

Francheville, le 19 août 2016

Après 3 jours de vélos avec nous, nos amis les Bourges sont repartis chez eux depuis Chalon sur Saône le 15 août.

Fin des 3 jours avec les Bourges

Fin des 3 jours avec les Bourges

C’est le jour où nous avons été reçu chez Catherine et Jean, la tante et l’oncle de papa. J’ai envie de vous parler de cet accueil, parce que Catherine est vraiment très gentille et que Jean est toujours très drôle avec plein de trucs étonnants à nous montrer.

En plus ce soir-là, Pierre, notre ami qui est prêtre à Montpellier, est arrivé pour nous accompagner jusqu’à la fin de notre aventure. Et puis Françoise, une autre tante de Papa qui a beaucoup suivi notre blog est venue spécialement pour nous voir.

Le soir nous avons fait la messe du 15 août dans la maison avec Pierre.

Célébration du 15 août avec Pierre, Françoise, Catherine et Jean

Célébration du 15 août avec Françoise, Catherine, Pierre et Jean (de G à D)

Catherine nous a aussi préparé un bon goûter et prêté une chambre avec plein de jeux.

Nous commençons à sortir tous les jeux...

Nous commençons à sortir tous les jeux…

J’ai expliqué les jeux des osselets parce qu’en Mongolie on m’avait appris à y jouer.

les osselets

les osselets

Jean nous a montré sa collection de tasses à moustache (avec une protection dedans pour ne pas salir les moustaches des messieurs qui boivent le chocolat).

Étonnantes tasses "à moustache"

Étonnantes tasses « à moustache »

Il nous a aussi montré une tasse « belge » avec la poignée à l’intérieur et aussi un pichet avec des trous : il faut réfléchir pour réussir à boire le liquide sans en renverser.

la fameuse tasse "belge"

la fameuse tasse « belge »


à la découverte du secret du pichet magique !

à la découverte du secret du pichet magique !

Catherine nous a aussi offert un cadeau à Inès, Albane et moi.

C’était super. J’aime beaucoup Catherine et Jean.

C’est bientôt notre arrivée le 27 aout. J’espère vous voir à l’arrivée les copains.

Joseph

Coup d’œil en Allemagne

Dans la vie il faut faire des choix.

L’impérieuse nécessité d’être de retour à la maison pour la rentrée scolaire nous a obligé à prévoir un saut de train sur notre trajet du retour entre St Pétersbourg et Montpellier. Nous avons alors décidé de « zapper » une bonne partie de l’Allemagne en prévoyant un transfert ferroviaire entre Hamburg et Freiburg.

Nous avons passé seulement 8 jours dans ce pays en parcourant à vélo une partie du  Schleswig-Hosltein depuis l’île de Fehmarn jusqu’à Lübeck et Hamburg, puis en revenant vers la frontière française depuis la ville de Freiburg dans le land du Bade-Wurtemberg.

Peu rancuniers de notre choix, l’Allemagne et surtout ses habitants nous auront offert de bien belles journées et des supers rencontres ! Tout était là pour nous faire regretter de n’avoir que si peu de temps à consacrer à nos voisins européens.

Dès notre arrivée par ferry sur l’île de Fehmarn, nous serons spontanément accueillis par Ute qui, arrivant tout juste avec son camping-car dans son « jardin-maisonnette-caravane » de bord de mer, n’aura de cesse de nous ouvrir toujours un peu plus les portes de son petit paradis.

S’en suivront quelques belles journées à la météo  » été breton » pour découvrir la côte de l’Ostsee, faire du camping sauvage dans les prairies ou au pied d’une éolienne.

A partir de Lübeck, nous bénéficierons à plein de l’hospitalité des membres allemands du réseau Warmshowers. Un grand merci à Martina et Arne, Jens et sa famille; Jonas, sa femme Marjane et son papa, Tobias à Hamburg et Tobias à Freiburg… Vous nous avez offert des rencontres magnifiques et facilité notre périple de manière très agréable.

Danke schön !

Voilà un pays pas loin de chez nous qui mérite largement de nouvelles incursions vélocipédiques !

Image

Des retrouvailles en pagaille !

Esbarres, dimanche 14 aout 2016

Notre route a toujours été parsemée de belles rencontres. Quand de surcroît, il s’agit de retrouver nos familles et amis, c’est tout simplement le bonheur !

Régulièrement, vous nous questionniez sur notre niveau de nostalgie sur le chemin du retour. Vous avez la réponse ici:

D’étapes en retrouvailles, nous redécouvrons la France avec un œil nouveau et savourons la joie de retrouver ceux que l’on aime.

Joachim, Eden et Joshua, le frère de Géraldine et ses deux garçons ont ouvert le bal et nous ont motivés à dépasser notre record kilométrique pour les retrouver à Baume-les-Dames, juste avant la fin de leurs vacances.

Puis Sylvain, le cousin d’Antoine qui habite à Belfort, est venu spécialement à Besançon pour passer la soirée avec nous, chez Lili et Bruno, un couple « Warmshowers » qui nous a hébergé pendant 2 jours.

Nous avons ensuite été accueillis chez nos amis Delphine, Éloi, et leurs deux enfants Alix et Fleur. Ils exploitent une jolie ferme au bord du Doubs dans laquelle nous avons passé du bon temps tous ensemble au milieu des champs. Nous aurons aussi pu jouer aux apprentis éleveurs ovins avec Delphine, l’amie de promo de Géraldine.

Et maintenant devinez qui nous a rejoint pour pédaler pendant ce long week-end du 15 août ?

Allez je vous mets sur la piste : Ils ont baroudé avec leurs sacs à dos autour du monde, ils sont 5, ils ne lâchent rien, nous les avons rencontrés aux 4000 îles au Laos, puis retrouvés dans la Baie d’Halong, c’est … la famille Bourges !

P8131608

Avec les Bourges et les Gaudin

Youhou! Bravo! Nous sommes tellement contents de pédaler avec vous!

Nous nous sommes retrouvés hier dans la jolie ville de Dôle chez Bénédicte et Patrick Gaudin (Warmshowers). Nous irons jusqu’à Chalon-sur-Saône ensemble. Le temps est splendide, la véloroute est belle, les enfants rient, jouent et les parents discutent, rigolent, et discutent encore autour d’un petit blanc, à 10 ça commence à faire du bruit… mais pas assez pour empêcher Maguelonne et Nicolas (Warmshowers again !) de nous accueillir dans leur grande maison à Esbarres.

Quel bonheur de partager des petits bouts de voyage à vélo avec des amis. La belle vie continue ! Allez tous en selle, les joies des retrouvailles ne font que commencer et  il nous faut quand même arriver le 27 à Montpellier !

Les Cham à vélo

NB: Vous comprenez mieux pourquoi nous n’avons pas encore pris le temps de partager avec vous notre parcours en Allemagne!

TIVOLI (par les petits Cham)

Tous les 3: « Eh oui, y a pas qu’ le vélo dans la vie! »

Voici notre « visite » préférée quand nous étions au Danermark. Article co-écrit en famille par 3 petits Cham.

Tivoli est un parc d’attractions qui se situe au centre de Copenhague, la capitale du Danemark. Ce parc, un des plus anciens au monde (1843), a inspiré Andersen pour ses contes.

Voici quelques uns des manèges que nous avons préférés:

The golden tower: Bien accrochés, nous montons doucement jusqu’à 63 m, là, nous tombons et cela nous donne une impression terrible de chute libre.

  • Joseph : « Waouh! Ca décoiffe! »
  • Inès : « Ahhhhhhh! Au secours! »

    The golden tower

    The golden tower

The demon: Des montagnes russes avec des loopings, des vrilles et d’impressionnantes descentes. Pendant le tour, nous avons été pris en photo Joseph, papa et moi et nous avions une sacré drôle de tête!

The star flyer: Un pousse pousse à 80 m de haut, ça vous dit quelque chose? Moi, j’étais à côté d’un monsieur et Joseph et papa étaient devant moi. Nous avons commencé à monter et l’attraction s’est mise à tourner vite.

  • Papa : « C’était trop pour moi, j’ai préféré fermer les yeux et attendre que ça passe! »
  • Inès : « Trop drôle, j’ai beaucoup ri, et j’ai aimé la vue sur Copenhague. »

Pendant la journée, nous avons assisté à un spectacle de pantomime sur Cendrillon.

  • Albane: Les danseuses étaient belles, surtout Cendrillon et le Prince aussi!

Chuttt! Ca commence!

En soirée, Tivoli s’illumine. C’est le moment des spectacles de jeux d’eau, de lasers et de lumières, en musique. C’est féerique.

Et pour terminer la journée en beauté, le feu d’artifice. Nous avons eu la chance d’attendre jusqu’à minuit pour regarder le feu d’artifice en musique. C’était magique!

Le Danemark en images

Torpes, 11 août 2016

Nous profitons d’une halte à Torpes (Doubs) chez nos amis Delphine, Éloi et leurs enfants Alix et Fleur pour mettre à jour le blog et vous donner un aperçu en images de notre circuit au Danemark.

L’occasion aussi pour nous de vous souhaiter à tous un bon été avec autant de plaisir que nous en avons de circuler dans notre beau pays, avec ses belles traditions culinaires et les retrouvailles avec nos amis sur le chemin du retour.

A très bientôt, pour quelques images d’Allemagne et autres derniers petits posts avant le retour au bercail.

Les Cham à vélo

Image

Record français !

L’Isle-sur-le-Doubs, samedi 6 août 2016

Nous sommes de retour au pays! 

Partis hier de Freiburg en milieu de journée, nous avons franchi le Rhin pour arriver en France à Fessenheim… Nous sommes vite passés devant la vieillissante centrale en sursis, pour aller passer notre première nuit au bord du canal du Rhône au Rhin.

Pour fêter notre première journée 100% française, nous avons décidé aujourd’hui de battre notre record kilométrique journalier et de dépasser les 100 km à vélo.

Malgré le lâche abandon de 2 rayons de la roue arrière d’Antoine (rapidement remplacés avec l’aide d’un riverain bien outillé), avec l’énergie fournie par nos premiers croissants et surtout la motivation de retrouver les cousins et Joachim (le frère de Géraldine), nous voilà arrivés ce soir dans un joli jardin juste après la bourgade de L’Isle-sur-le-Doubs après 104 km d’une belle journée bien rythmée.


Encore 21 jours de route, dont un grand nombre accompagnés (nous sommes impatients de retrouver les uns et les autres) et nous serons de retour samedi 27 août à Montpellier. N’oubliez pas de nous y retrouver pour partager un pique-nique samedi midi ou plus si vous le souhaitez. Vous trouverez toutes les infos ICI.
À très bientôt !

La Suède en images

Voici quelques photos de notre parcours en Suède du 17 au 21 juillet: 

Image

5 bonnes raisons d’aller découvrir la Suède et le Danemark à vélo!

de Freiburg, Allemagne, 05/08/2016

Une idée de destination cyclo pour les prochaines vacances? Filez vers les pays scandinaves! Un paradis pour cyclistes.

Notre parcours en Suède a commencé à Karlshamn (Sud du pays), puis s’est étiré le long de la côte jusqu’à Malmö, où nous avons pris le train pour Copenhague. Au Danemark, nous avons traversé les îles les plus au sud, en alternant zones agricoles et balnéaires.

On y va?

IMG_2477

Cyclistes bienvenus!

1- Pour les pistes cyclables

Comme en Finlande, il y a autant de pistes cyclables locales, régionales, nationales … que de routes pour voitures. En plus le Sud de la Suède est relativement plat. Nous n’avons jamais croisé autant de cyclos qu’au Danemark. De vrais autoroutes pour vélos!

IMG_2588

Facile de se repérer, tout est parfaitement indiqué!

2- Pour les bivouacs

Le camping sauvage est autorisé en Suède. Nous avons pu dormir au bord de la mer parfois dans un jardin, parfois dans une zone militaire, parfois juste à côté d’une zone naturelle protégée ou même au pied d’un ancien phare.

Au Danemark, c’est un peu plus réglementé et le camping sauvage est interdit. Mais il y a des zones de camping libre prévues, avec parfois des huttes, un coin pour le feu, une table… Un peu comme en Estonie mais avec en plus une app sur  smartphone pour les trouver facilement.

P7260796

Bien tranquille derrière les roseaux! Une petite barque retournée peut aussi servir d’abris

3- Pour les espaces naturels

La nature y est magnifique et très préservée. Souvent seuls les randonneurs et/ou les cyclos peuvent circuler le long des fronts de mer gardés sauvages. Ici la pression immobilière ne semble pas être trop forte !

P7200340

Une petite pause pour profiter de la mer

4- Pour améliorer son anglais

Les scandinaves parlent tous très bien anglais, facile pour demander de l’eau, un chouette lieu pour planter la tente, ou pour taper un brin de causette!

5- Pour avoir de la place!

La densité de population est assez faible, et il  y a de grands espaces partout. Y compris dans la capitale danoise, avec ses nombreux espaces verts et ses quartiers sans voitures, c’est vraiment très calme.

P7220567

Dans le jardin du Roi à côté du château de Rosenborg

Et puis si vous en avez marre de pédaler facile de prendre le bus, le train ou le ferry avec vos vélos: il y a toujours des accès et/ou des équipements adaptés pour les cyclistes !

IMG_6723

Dans le train sur le fameux pont Oresund qui relie Malmö à Copenhague

Les pays baltes en images

Voici quelques photos de notre périple dans les pays baltes du 26 juin au 16 juillet 2016:

Vous pouvez aussi lire les récits et voir d’autres photos ici et ou encore là.

Image

Souvenirs des pays baltes

Fehmarn – Allemagne, le 29 juillet

Samedi 16 juillet : Nous quittons les pays baltes comme nous y sommes arrivés: en ferry. Le temps est beau et un peu frais. Nous avons profité de cette dernière journée pour pédaler sur une longue bande de sable qui relie par la mer Baltique, la Lituanie à l’enclave russe de Kaliningrad.

Nous quittons le port de Klaipeda en Lithuanie

Au départ de Klaipéda en Lituanie

Je profite du moment où le ferry quitte le port pour questionner les enfants sur ces 15 derniers jours à travers l’Estonie, la Lettonie et la Lituanie:

« Quels souvenirs garderez-vous des pays baltes ? »

Voici leurs réponses, qu’ils partagent avec vous:

Joseph (prenant un air sérieux: il a préparé sa réponse): « Avant toute chose, nous allons commencer par un petit cours de géographie:

– L’Estonie est au Nord et sa capitale est Tallinn

– La Lettonie est au milieu avec sa capitale Riga

– La Lituanie est au Sud et nous ne sommes pas passés par sa capitale Vilnius.

Maintenant que nous savons où se situent ces 3 pays, je vais vous parler de deux rencontres, que j’ai particulièrement aimées. C’était en Lettonie. Car si je garderai de bons souvenirs des pays Baltes, c’est parce que nous y avons rencontré plein de gens sympas!

  • Chez Alex à Riga. J’ai bien aimé parler avec lui en français, manger de bons fromages de chez nous et regarder un dessin animé dans son appart bien décoré. Il nous a aussi raconté qu’à l’époque soviétique, son grand-père (homme politique Letton) avait été déporté en Sibérie puis tué par les Russes. Alex aime beaucoup la France et le vin. En septembre ou en octobre, il souhaite venir en France pour les vendanges. Peut-être que nous le reverrons dans un coin du Bordelais que nous aimons bien …

    P7078339

    Dans l’appart. d’Alex pour le petit déjeuner

  • Chez Mickaël à Jurmala (sur la côte du Golfe de Riga). C’était très confortable car nous avons dormi dans une joli cabane en bois pendant deux nuits. Je me suis bien amusé avec son petit frère Krisjanis et nous avons joué tous ensemble dans sa chambre. Nous nous sommes baignés dans la rivière et nous sommes aussi allés cueillir des myrtilles avec Mickaël et mes deux sœurs. Krisjanis habite à Bruxelles, il parle très bien anglais. Sa maman voudrait qu’il apprenne aussi le Français. Peut-être viendra-t-il un jour en France chez nous? »
P7098453

La cabane au fond du jardin!

Bataille d’eau dans la rivière!

Inès (les yeux pétillants de gourmandise): « Moi ce qui m’a plu c’est que nous sommes arrivés en plein pendant la saison des baies (groseilles, myrtilles et fraises) et que nous avons pu en ramasser tous les jours tout au long de notre chemin. La maman de Mickaël et Krisjanis, nous a même préparé de délicieux muffins à la myrtille pour notre arrivée! Un régal!

P7078399

Dégustation de baies cueillies spécialement pour nous!

P7098455

La maman de Mickaël nous a même préparé des muffins « A tomber par terre! »

P7088432

La cueillette a été sportive !

A Tallinn, grâce à Jaanika, qui nous a accueillis quelques jours chez elle, j’ai aussi découvert le petit déjeuner typiquement estonien, fait de kama et de kéfir. Le kama c’est un mélange de céréales en poudre et le kéfir c’est un lait fermenté qui ressemble à du yaourt liquide. Pour faire un bon petit déjeuner, il faut mélanger 2 à 3 cuillères de kama dans un bol de kéfir, ajouter du sucre, et c’est prêt! J’ai mangé du kama presque tous les jours que j’ai passé dans ces pays et j’en suis fan! J’espère trouver encore du kéfir dans les prochains pays! »

Albane (tout sourire): « Ce qui était bien c’était les trampolines un peu partout dans les jardins et surtout chez Davis, le bac à sable chez Maksim, les barbies chez Mickaël. J’ai bien joué avec Paulina, Katerina et Martha, et puis me baigner dans la mer et faire des constructions sur le sable avec Joseph et Inès. »

P7048268

Le trampoline, c’est tellement bien, surtout avec des copines!

P7058338

Ce soir, Martha dort avec nous sous la tente !

P7088425

Au bord de la rivière, construction d’un village

 

Et le vélo dans tout ça??? Les enfants l’ont bien compris, le vélo c’est juste un moyen pour se faire des nouveaux amis, profiter de tout ce qui se présente devant nos roues et aller à la plage !

Small countries with great people !

Sorry for the delay to thank you all. We spent so much good times out in the nature that it was not so often that we have both time and a good Internet connection …

Rodbyhavn, Denmark, 2016/07/29

Cycling through Estonia, Latvia and Lithuania, we met lots of very kind and smart people. They allowed us to better understand the specificity of each country and shared with us a bit of their family life. We enjoyed it a lot.

We want to deeply thank all of you who helped, hosted and/or met us all along our three weeks cycling from Tallinn to Klaipeda.

Especially we want to thanks a lot :

  • Jaanika and Kaur from Tallinn. A Couchsurfer’s family with whom we shared some wonderful diners and discussions.P6267924
  • The family of Sindy who offered us to spend the night in their very comfortable sauna house in their garden bordering a calm and beautiful river.P6308190
  • Andjali and Camille (http://jitvb.travelmap.fr/), a young French couple back from a long cycling trip in Eurasia. We cycled with them for two days together in Latvia. That was very nice to share some cycling stories with you and to get a breath of fresh air in our cycling family day to day life.P7018210
  • The old lady in Vecsalaca who let all the seven of us and our three tents to spend the night in her garden even being able to use her barbecue grill.P7028245
  • Davis Linde from Warmshowers, his father, his godmother, his daughter Martha and also Laura and Paulina for their amazing welcome in Sigulda. It was a real pleasure to discuss, cook, taste lots of different local beers and play with them.P7048278
  • Alex (Warmshowers) and his daughter in Riga. We had a very good and interesting evening with them. We understand more about the soviet era after listening to Alex family story. We hope that we will meet again for some grape picking in le Bordelais.P7078340
  • Michael (Warmshowers), his mother Daria and his brother Kristian from Jürmala. We were supposed to stay one night there but both our children and us were so well that we happily agreed to extend our stay. We were then able to enjoy together some river bathing and blueberries picking.
    We could also use the kitchen to cook some French food for the dinner. It was really nice to know more about this true world citizen family. Daria is from Russia. Her husband from Latvia. Their children were born in Australia, USA or Europe. They are living in Brussels. Some children go to the French school and they nearly all speak English, Latvian, Russian …P7098460
  • Martins (Warmshowers), Agnese and Ernest in Grobina. They hosted us with an already prepared dinner after a difficult face wind cycling day. It was a real blessing for all the family. Martin has also kindly tour me around his city.P7138621
  • Tom, Steffi and their children Mateo and Lucas. A German family touring by bicycle around Nordic countries. After meeting in a street in Lithuania we decided to camp together and spend the following day cycling together.P7158711
  • And last but not least: Maksim (Couchsurfing), Kristina and their daughters Paula and Katerina in Klaïpeda (Lithuania). Despite many changes in our planning, they hosted perfectly and we were so glad to cook the dinner for them. What a great evening to finish our trip in Baltic countries !P7168717
  • We also want to thank all the people who let us pitch our tents in their backyard, gave us some fruits, water (even hot for bathing), etc.

We all keep very good memories of our trip in your countries thanks to people like you. We are so proud that you and us are all citizens of this great European Union.

Hope to see you in France. You’re most welcome home !

11000 km / Malmö – Copenhague

Malmö – Suède , 21 juillet 2016

Le 16 juillet au soir, nous avons quitté la Lithuanie à Klaipeda pour rejoindre la Suède par ferry.

Depuis le 17, nous sillonnons avec beaucoup de bonheur la côte sud de ce pays.


Nous venons d’atteindre 11000 km avant de franchir le pont entre Malmö et Copenhague. Ce soir nous serons donc au Danemark.

A bientôt pour partager avec vous nos impressions sur les pays Baltes quittés il y a quelques jours…

La Finlande en images

Et voici les photos pour accompagner l’article « Finlande en mode Facebook »

Bon visionnage et à bientôt pour découvrir avec nous l’Estonie, la Lettonie et un petit bout de la Lituanie !

Les Cham à vélo

Image

Finlande en mode Facebook

Nous avons aimé :

 

  • Entrer en Finlande sans avoir besoin de visa, ni de coup de tampon et cela sans attente avec le guichet dédié « passeports Union Européenne ».
  • Se sentir un peu de retour « à la maison ».
  • Transpirer en famille au sauna avant d’aller s’immerger dans un lac d’eau froide très vivifiante, comme de vrais Finlandais.
  • Déguster les délicieuses fraises des bois le long de notre chemin, juste après une belle averse.
  • Bivouaquer au bord de lacs splendides et profiter de lieux aménagés avec barbecue, ponton ou plage et parfois même une jolie petite barque !
  • Être accueillis par Kristiina (Warmshowers) dans son appartement à Helsinki et bénéficier de ses conseils pour notre parcours dans les pays baltes.
  • Circuler sur des kilomètres de pistes cyclables et pouvoir « rentrer » dans la capitale du pays sans souffrir sur des routes inadaptées au vélo.
  • Écouter le silence, ou juste le cancannement étonnant des canards locaux, et surtout ne plus entendre ni klaxons, ni aboiements à longueur de journée !
  • Ne plus voir de déchets, bouteilles et autres canettes au bord des routes et pédaler à travers une nature absolument magnifique et apparemment très bien respectée par ses habitants.
  • Profiter d’une journée de pause et se balader sur L’île de Suomenlinna, en face d’Helsinki, dans les murs de l’ancienne forteresse ou entre les canons qui pointent vers la mer.
  • Pouvoir enfin se faire comprendre en Anglais y compris avec les jeunes Finnois et découvrir que nos enfants sont de plus en plus à l’aise dans la langue du Brexit.
  • Et même…Faire ses courses dans des supermarchés bien approvisionnés, avec pleins de fruits, de légumes et du bon saumon … et de gros pots de glace !

 

Nous avons moins aimé:

 

  • La météo incertaine et les grosses douches tous les 30 km surtout au début de notre parcours.
  • Affronter le vent de face sur quasiment tout le trajet et découvrir que le Sud de la Finlande n’est pas vraiment plat.
  • Payer le camping pour planter la tente à notre arrivée dans le pays, parce que trempés et en milieu urbain, nous n’avions pas d’option facile pour du camping sauvage et n’étions pas encore bien rodés pour chercher un jardin chez l’habitant.
  • Cohabiter de nouveau avec nos amis moustiques et être obligés de s’asperger d’insecticide parce que décidément ils nous aiment beaucoup trop !

Commentaires et parcours

de Jürmala – Lettonie, 08 juillet 2016

Salut à toutes et tous,

Nous profitons d’un jour « off » pour répondre à tous vos commentaires sur nos différents articles et pages. Et vous nous avez gratifiés d’un grand nombre de messages ces derniers temps. Merci, Merci !

Nous avons répondu à presque tous vos messages, même ceux qui datent de début juin. Honte sur nous pour ce manque de réactivité…

Nous avons répondu (et parfois plusieurs fois) à :

Guillaume, Manue, Chris, Les Certoux, Benoîte, Myriam, Marion, Bâ et Mamé, Elsa, Monique, Mireille, Pierre, Lilly, Sylvia, Patrick, Gil, les Lahetjuzan, Benoît, les San Juan, Léonie, Pascalle, Isabel, Cécile, Denis, Célia, Denis et Nancy, la famille Hyvernat, la « fan zone », Vincent et Benoît, Sarah, Sabrina, Géraldine, Sébastien Mathis et Maëlle, Françoise, Jean, Nathalie, Thomas, Adèle, Marie-Reine et Bertrand, les Dutherage, Anne-Laure, Christophe,

Vous trouverez nos réponses dans les articles où vous avez laissé votre commentaire :

Et si nous vous avons oubliés… et bien dites-le nous et nous trouverons à coup sûr le moyen de nous faire pardonner !

Nous avons aussi mis à jour la carte de notre trajet ici.

A bientôt pour notre prochain article sur la Finlande …

 

 

Previous Older Entries