En attendant de nouvelles aventures…

VISUALISER CET ARTICLE SUR LA NOUVELLE ADRESSE DU BLOG

Salut à toutes et tous,

De fait, le rythme des articles est moins soutenu quand nous sommes en pause que quand nous sommes en vadrouilles.

Il va de soi que notre vie sédentaire et moins trépidante que celle sur le vélo à la rencontre de nos semblables de tous pays !

En attendant notre retour sur la selle pour vous faire partager nos nouvelles aventures sur le continent américain (teasing) nous sommes heureux de vous diffuser un article que notre quotidien favori à bien voulu nous consacrer dans une de ses éditions dominicales en janvier:

Une du Midi Libre – 29/01/2017

article Midi Libre

Nous diffuserons aussi prochainement les enregistrements des 2 émissions radio que RCF à bien voulu nous consacrer avec l’enregistrement d’une conférence que nous avons eu l’occasion de donner dans notre paroisse à notre retour.

Nous vous espérons tous en bonne santé et avec pleins de rêves à transformer en beaux projets.

Les Cham à vélo

Publicités

Bonne Année – Happy New Year 2017 !

VISUALISER CET ARTICLE SUR LA NOUVELLE ADRESSE DU BLOG

This post includes both French and English contents

Nous vous souhaitons à tous

une très belle et très heureuse année 2017 !

Laissez vous surprendre par de nouvelles rencontres,

Osez grimper par dessus vos murs,

Et ne négligez aucun des bonheurs que vous trouverez sur vos chemins !

Bonne année 2017

Our thoughts go out in particular to all the people we met last year, all around the world and also in France :

Alban, Alex, Aly, Andréï and relatives, Anne-Charlotte and family, Begzuren and family, Bobie Bojam, Branco Lazarov and family, Catherine et Jean, Cathy, Philippe and their son, Cong Thon, Daniel, Davis, Delphine, Eloi and their children, Denis, Dima and his dog, Dino, Manuela and Moreno, Duc , his family and all the team of the Mong Cai cycling club, Enrica and Sebastiano, family Fabry (Hervé, Cathy and Damien), family Hikaj (Sokol, Zejnie, Gjerovica,…), family Hoti, the russian family close to St Petersburg, Flora and Niko, Florence et Jérôme, Florence and Ray, François, Froit, Gabriele, Gabriele and Tarcisio, Gilles, Giovanni, Rita and theirs sons, la famille Goudard, the Latvian grand-mother, Jaanika and family, Jacques, Jean-Michel et Laurence, Jeniya and the young people close to Baïkal lake, John, Jonas and Marjane, Julia Misha and their children, Kerem, Kristiina, the Pomona’s family and Stéphane et sa famille, Estonian family close to Parnu, la famille Feligonde, la famille Gaudin, the horse center of Socerb, the arboretum’s landlord in Kouvola, Léonardo, the Cambodian policemen, the parents and teachers in China, all the Lettons, the buddhist monks in Bouriatie,the buddhist monks in Thaïland, the buddhist monks in Cambodia, the Mongolian nomads, the Pak Klang fishermen, les sœurs de la maison diocésaine à Viviers, the transsiberian travelers, Litsa ans Kostas, Luba, Luc et sa famille, Lysiane et Bruno, Maguelonne et sa famille, Maksim and his family, Mario-Leon and his friend, Martin and his family, Martina and her neighbours Jens, Ida Léna and Matti, Michael and his family, Milorad, Mireille et sa famille, Monique, Neno, Nes and his family, Patrizio and his family, Philippe and Nout, Sacha, Micha and Gricha and their children, Savraka and Yoco, Seyha and his family, Solene et l’AFS Cambodge, Steve and his friend, Taner and his flatmates, Timour and Nadia, Tobias from Freiburg, Tobias from Hamburg, a chinese family, Utte and her friend, Wahab and Samihé.

We will never forget you and

we wish you all the best for 2017 !

Chez nous 2017 annonce de nouvelles migrations …

« Au premier voyage on découvre, au second on s’enrichit. » (proverbe touareg)

… affaire à suivre …

mappemonde

En attendant, nous serons présents lors de l’AG de Vélocité Grand Montpellier
(salle Pétrarque – 2 place Pétrarque à Montpellier)
ce vendredi 27 janvier à partir de 18H30

 

Joyeux Noël !

VISUALISER CET ARTICLE SUR LA NOUVELLE ADRESSE DU BLOG

Bonjour à tous,

Voilà maintenant 4 mois que nous sommes redevenus des « sédentaires ». Vous nous demandez parfois comment se passe notre retour à la « vraie vie », nous répondons alors que nous ne nous sommes jamais sentis aussi vivants que pendant notre périple à vélo… Et pourtant ce brin de nomadisme nous permet aujourd’hui de savourer la sédentarité. 

Les enfants ont repris leur place dans le moule de l’école et prennent plaisir à retrouver ce cadre si rassurant, et surtout leurs copains pendant les récréations…Joseph (CM2) préférerait que la classe se passe dehors, évidemment… Inès (5ème), nous a épatés. Hyper motivée, elle a certainement eu de bien meilleurs résultats que si elle avait fait une 6ème plus classique. Albane (CE1) a le goût de la lecture et dévore tout ce qui lui passe sous la main. Notre but de coach en lecture est donc atteint ! 

Antoine, qui n’est jamais dans la 1/2 mesure, se donne à fond dans ses nouvelles activités et a retrouvé avec plaisir ses associés et collègues. Géraldine vit une nouvelle vie, sans activités rémunérées, mais tellement riche et s’est lancée quelques défis pour les prochains mois…

Depuis notre retour nous avons également fait le choix d’une vie sans voiture, rendue possible par un habitat en ville et par l’utilisation exceptionnelle d’une voiture partagée.

Nous avons moins écrit aussi… Mais grâce à la paroisse catholique Sainte Thérèse des Ponts de Seine, qui nous a offert une belle place dans leur magazine « Voir autrement », nous vous proposons un article « spécial Noël » en direct de Thaïlande! Nous remercions aussi spécialement la Dame au chapeau, grande suiveuse du blog, pour l’hommage qu’elle nous rend. Plus que le vélo, c’est ce type d’article qui risque d’abîmer les élastiques de nos chaussettes…

Joyeux Noël à tous !

va_les_cham_a_velo1

 

Podcasts à écouter : 17 octobre 20h – Soirée spéciale Chamavélo !

VISUALISER CET ARTICLE SUR LA NOUVELLE ADRESSE DU BLOG

C’est avec plaisir que nous viendrons témoigner le lundi 17 octobre à 20h à la paroisse Notre Dame de la Paix à Montpellier.

Vous trouverez en pièce jointe le flyer qui a été réalisé.

Vous êtes tous bien cordialement invités, n’hésitez pas à transmettre autour de vous.

Et si vous ne pouviez pas être là, voici les podcasts à écouter sur radio RCF:

Ecouter Partie 1 (durée émission 30 min)

Ecouter Partie 2 (durée émission 30 min)

Un an d’aventure familiale à vélo, une autre réalité…

Partis de Montpellier le lendemain du 15 août 2015, Antoine, Géraldine et leurs trois enfants ont voyagé en Europe et en Asie pendant 12 mois et demi, en traversant 25 pays et en parcourant 12600 km à vélo. De retour depuis fin août 2016, ils nous témoigneront de leur aventure le lundi 17 octobre à 20h00 à l’église ND de la Paix (1 rue Cyprien Rome à Montpellier)

Lorsqu’on leur demande ce qu’ils retirent de leur expérience, ils répondent : « La confirmation que la Terre est belle et qu’elle mérite toute notre attention. L’importance de vivre à fond, de réaliser nos rêves ou tout du moins d’essayer, pour ne pas regretter. La satisfaction d’avoir ouvert les yeux de nos enfants (11 ans, 9 ans et 6 ans au moment du départ) sur leurs propres possibilités et sur la générosité des habitants de notre planète. Le renforcement de notre foi en Dieu et en l’Homme. Une meilleure compréhension, une meilleure connaissance de nous-mêmes. Le plaisir d’accompagner nos enfants dans leurs apprentissages et de faire découvrir la lecture à notre dernière fille… »

La suite, lundi 17 octobre, à 20h00.

Entrée libre et gratuite.

Flyer 17 oct. soirée Chamavélo

 

Revenir et poser nos sacoches

VISUALISER CET ARTICLE SUR LA NOUVELLE ADRESSE DU BLOG

Montpellier, le 30/09/2016

Vous l’attendiez, vous pensiez pouvoir le lire, vous en avez lu les première lignes… mais il n’était pas prêt… Le voilà le fameux article qui ne voulait pas s’afficher ! 😉

Encore un article pour jouer les prolongations… Par pur plaisir, parce que nous avons pris goût à mettre à jour ce blog, parce que nous sommes devenus dépendants de vos commentaires et surtout parce qu’écrire sur le blog c’est la preuve que nous ne sommes pas encore complètement rentrés (mais étions-nous sortis ? de quoi …)

Petit retour en arrière… Au premier jour de notre sédentarité retrouvée:

Jour J : Revenir à la maison, tout commence par l’ouverture de notre frigo pour y déposer nos restes de pique-nique. Nous découvrons alors un frigo joliment rempli avec même quelques bouteilles pour fêter le retour. Au moment du couchage, même surprise, alors que nous étions prêts à sortir nos « sacs à viande » habituels, les lits étaient déjà faits pour nous tous!

La classe! Encore une fois et pour la dernière fois de ce périple nous avons reçu un merveilleux accueil ! Merci beaucoup aux habitants de passage dans notre maison pour ces attentions si délicates et appréciables.

Poser ses sacoches nécessite, un peu, beaucoup de temps. Le retour à une vie plus « classique » nécessite, un peu, beaucoup d’adaptation… Mais dans ces conditions c’est quand même plus facile!

Oh oui!

Nuit N +…: Redécouvrir un vrai lit dans une vraie chambre : Bof ! Trop mou, trop chaud! Bref, nous avons mal dormi et regretté la fermeté de nos matelas auto-gonflants et nos nuits au grand air… Bizarre de se retrouver entre nos 4 murs… Albane aussi préférait la tente partagée avec son frère et sa sœur. Alors pour se rassurer, dès le premier soir, elle est allée se faufiler discrètement et régulièrement dans la chambre de sa sœur pour y finir ses nuits. Eh oui, les « Chamavélo » dorment moins bien, quand ils n’ont pas eu leur dose de vélo quotidienne !

Jour J + 2: Déballer nos cartons (précieusement stockés pendant un an) et découvrir ce sentiment étonnant, que nous nous sentons globalement plus encombrés par ces objets, que heureux de les retrouver. A quoi tout cela va nous servir? Trop de fringues, trop de jeux, trop de tout! Quelle liberté que de vivre avec 3 fois rien et sans avoir trop de questions à se poser ! Allez vite chez Emmaüs !

Jour J + 5: Retourner à l’école, avec nos 3 enfants pour la rentrée.

C’est la rentrée! Youpi…

En guise de mot d’accueil, le discours est austère. La sécurité semble avoir pris une place démesurée dans l’organisation de l’école et dans les esprits. Nous ressentons une vraie tristesse à les laisser partir « seuls » vers leurs classes dans cette ambiance peu festive. Eux sont plutôt contents. Les copains et copines sont là, c’est l’essentiel. Depuis la routine s’est installée. Nous avons appris à « partager » nos enfants avec l’éducation nationale. Les enfants ont redécouvert le rythme imposé de l’école et de la vie en collectivité. Joseph commence déjà à trouver le temps long dans sa classe…

Jour 6 et suivants: Accueillir des cyclistes! Vous l’aurez compris, pour nous, le ronronnement est proscrit. Les médecins sont formels, il faut nous sevrer doucement et continuer gaiement à aller de surprises en rencontres! Maintenant, nous ne sommes plus les invités, mais redevenons les hôtes de voyageurs sympathiques. Nous nous en donnons à cœur joie!

Rencontré à Tarascon, sur notre chemin du retour, Ahn, Sud-Coréen, est le premier à nous replonger dans le voyage à peine 3 jours après notre arrivée.

Accueil de Ahn

Puis c’est Jetske, jeune Hollandaise qui démarre un voyage sur plusieurs années. Suivi, par la familia « Supertramp » d’Espagne, qui nous étonne avec leurs 2 tricycles et leurs carrioles d’enfants.

En tricycle depuis l'Espagne

En tricycle depuis l’Espagne

Puis Laurent un jeune belge à la joie de vivre et à l’énergie débordante,…

Quel bonheur de continuer à vivre dans cette ambiance bienveillante, sereine, ambitieuse, optimiste, joyeuse, simple, naturelle, respectueuse, curieuse, généreuse…

Jours de week-end: Continuer les retrouvailles, qui ne cessent de se multiplier avec nos amis et nos familles, un coup à Paris, un coup à Rouen… Facile avec 1/le TGV et 2/des enfants qui dorment n’importe où! Nous avons même pu passer le relais à nos amis Marseillais partis le 21 septembre avec leur bateau.

Avant le Grand départ...

Avant le Grand départ…

Tous les jours: Et après? Oui, c’est vrai les paysages ne sont pas aussi ouverts, le ciel nocturne est moins époustouflant, les horaires ont refait leur apparition, le rythme s’est inexorablement accéléré… Mais nous gardons notre cap et essayons de retrouver dans ce quotidien plus « aseptisé » les bonheurs qui nous font avancer!

Jour d’anniversaire: Offrir un cadeau ! Mais lequel? …

Et vu son sourire, Albane est ravie!

Et vu son sourire, Albane est ravie d’avoir un vélo pour ses 7 ans!

Pour se donner du temps… (au rythme des lectures)

VISUALISER CET ARTICLE SUR LA NOUVELLE ADRESSE DU BLOG

Quand nous avons décidé de réaliser ce périple en famille, un de nos objectifs était de nous donner du temps, d’avoir du temps, d’avoir LE temps.

Mais le temps de quoi ?

Le temps de vivre pleinement chaque instant, de faire une pause dans nos vies, d’être attentif au présent, et ne plus avoir l’impression d’être pris dans un tourbillon, en projection permanente.

Le temps de contempler et de s’émerveiller… de tout et de rien ! Il y a des paysages qui vous sautent aux yeux, des rencontres qui vous font chavirer instantanément. Mais il y a aussi plein de lieux, de situations et de personnes qui n’ont rien d’extraordinaire au premier abord. Mais…Quand on a du temps, notre sensibilité s’affine et les détails apparaissent. Ce qui semblait banal, anodin, insipide, devient parfois étonnant, atypique, nouveau.

Le temps d’écouter son corps, d’entretenir sa santé et de réfléchir à des choix de vies respectueux et durables y compris pour nos organismes. Pour plagier un proverbe très usité : « Développement durable bien ordonné commence par soi-même ! »

Le temps de vivre avec sa famille et non pas aux côtés de sa famille. Le temps de voir ses enfants grandir, s’ouvrir au monde, être acteur de leurs apprentissages et non spectateur d’un mode d’instruction en réforme permanente. Vivre des temps forts en couple et fortifier notre histoire commune.

Ça prend du temps tout ça. Et comment fait-on pour savoir si l’on se donne assez de temps ? Comment être sûr que l’on est assez lent pour être disponible à tout ce programme ?

La lecture !

La lecture était pour moi un des très bons indicateurs du respect de ce souhait d’avoir du temps.

Pas le temps de lire, trop fatigué pour lire, trop de trucs à préparer pour lire,… : alerte notre rythme est trop élevé !

Dis-moi si tu lis et je te dirai si tu vis (bien) !

Alors quel bilan pour cette année « hors du (manque de) temps » ?

Voici, en vrac et avec un petit commentaire, la liste hétéroclite et presque complète des ouvrages qui m’ont accompagné cette année :

  • A l’ombre de ma vie – Florence Cassez : Biographie et récit «  de l’intérieur ». Intéressant
  • Le Flambeur : la vraie vie de Bernard Tapie – Lecasble/Routier : Biographie à charge sur cet homme hors-norme et le système qui lui a permis d’exister. Drôle et édifiant
  • D’abord ils ont tué mon père – Ung Loung: Récit d’une rescapée de l’enfer des Khmers Rouges. Dur mais instructif
  • Le portail – François Bizot : L’histoire vécue de l’auteur qui fut prisonnier de Duch, le bourreau du régime Khmer Rouge. Très éclairant sur les mécanismes de mises en place de ce gouvernement mortifère et suicidaire
  • Les ONG occidentales au Cambodge : la réalité derrière le mythe – Sabine Trannin : Analyse du bénéfice et des travers des ONG au Cambodge. Beau travail. Analyse intéressante et transposable sur d’autres continents. L’enfer est pavé de bonnes intentions…
  • Le tour du monde en 80 jours – Jules Verne : Révision des classiques. Se lit très bien d’une traite
  • 20000 lieues sous les mers – Jules Verne : révision des classiques : Sauter toutes les énumérations d’ordres floristiques ou faunistiques (2-3 pages toutes les 30 pages) et le roman redevient fluide !
  • Cinq semaines en ballon – Jules Verne : révision des classiques : Une vision de l’Afrique et des africains très amusante et peu politiquement correcte …
  • L’art de la guerre – Sun Tzu : Classique. Oui d’accord pourquoi pas.
  • La drôle de vie des expatriés au Cambodge – Frédéric Amat : Ça c’est un excellent bouquin qui croque en quelques portraits la typologie des expatriés dans les « pays en voie de développement ». Très très drôle et très très réaliste !
  • L’île au trésor – Robert-Louis Stevenson : Retour en enfance. C’est bon !
  • Le livre de la jungle – Rudyard Kipling : idem, c’est re bon !
  • L’iliade et l’Odyssée – Homère : révision des classiques
  • La chute – Camus : Un peu de Camus pour voir. C’est pas mal. C’est même beaucoup plus fluide et passionnant que ce que je pensais.
  • La bande de la belle Alliette – Eugène Chavette : Au hasard des ebook téléchargés. Un polar XIXème à Paris. Bien mené.
  • Pas pleurer – Lydie Salvaire : un Goncourt, ça se lit, au moins pour savoir… et puis finalement pour bien apprécier ce style atypique et la plongée dans la guerre civile espagnole
  • Hugo et les rois Etre et Avoir – Anne-Marie Gaignard : Une chouette méthode pour aider à mettre en place la grammaire et l’orthographe. Pour les petits et les grands !
  • Le confident- Hélène Grémillon : Une histoire et un suspens très bien tenus. Un bon moment de lecture
  • Ubu Roi – Alfred Jarry – ça n’a ni queue ni tête !!!
  • Manifeste du parti communiste – Marx et Engels : Pas très long et très instructif !
  • Laudato si – Pape François : Un must read. Une vision éclairée et humaniste  des enjeux actuels de la planète.
  • Demain – Cyril Dion : Attention ce livre provoque de grosses bouffées d’optimisme. Ne plus regarder le 20H pour conserver l’énergie du bouquin.
  • La consolante – Anna Gavalda: Encore un roman de Gavalda qui fait du bien. J’aime beaucoup ces jolies histoires pleines d’humanité et de bienveillance. On en redemande !
  • Avant toi – Jojo Moyes: Une belle histoire pleine d’espoir pour rien. Il aurait suffit d’une inflexion pour en faire une réussite…
  • La chanson de Roland – Joseph Bedier : Très amusant à lire en vieux françois avec la double, triple (ou parfois plus) narration de l’histoire
  • Michel Strogoff – Jules Verne : Ce livre aurait pu être adapté en version hollywoodienne avec Bruce Willis comme acteur principal !
  • Les Moujiks – Anton Tchekhov : Des petits récits sur la vie paysanne en Russie tsariste. Très amusant et facile à lire.
  • L’honnête voleur – Dostoïevski : Une très belle histoire pleine d’humanité, très russe, of course…
  • La Dame de Pique – Alexandre Pouchkine : Où mène la cupidité ! Bonne lecture.
  • Une Fâcheuse histoire – Dostoïevski : C’est excellent ! Rapport de classes, ambition et perdition.
  • Cycling home from Siberia – Rob Lilwall : In English of course… Le récit d’un grand périple à vélo en solo. Très bien ficelé. (Merci à Camille et Andjali pour le cadeau)
  • Bérézina – Sylvain Tesson : Ah, Sylvain Tesson ! Toujours un peu pompeux, grandiloquent et « m’as tu vu ». Mais il faut reconnaître qu’il fait ça bien. Une bonne manière de découvrir la campagne de Russie à l’époque de Napoléon. Les passages sur l’aventure (?) à moto sont sans autre intérêt que celui de voir comment on peut essayer de rendre passionnant un insipide parcours de 15 jours à moto …
  • Les mille et une nuits : Très amusant mais franchement redondant dans les histoires. Je mets au défi quiconque de réussir à garder le fil des histoires qui s’emboitent !
  • les Contes d’Andersen : Plein de petits contes dont une grande partie m’était inconnue. Une vraie découverte de haut niveau.

 

Tentatives et lectures partielles

  • De l’origine des espèces – Charles Darwin : Ouch, ça pique ! je passe .
  • La guerre et la paix – Léon Tolstoï : Bon en fait je me suis rendu compte que j’avais attaqué le tome 2 sans passer par le tome 1. Au bout de 150 pages, toujours pas trouvé le turn page. J’abandonne pour cette fois.
  • Jacques le fataliste – Diderot : C’est franchement amusant sur une centaine de pages. Après les digressions infinies et le fil distordu de l’histoire m’ont achevé !
  • La guerre des gaules – Jules César : Un peu aride quand même… J’ai décroché.
  • Les Métamorphoses – Ovide : Bon bah là non !
  • Dictionnaire des idées reçues – Flaubert : un vrai dictionnaire… c’est un peu sec !

Et vous quel est votre coup de cœur lecture de ces derniers temps? N’hésitez pas à partager votre trouvaille à l’aide d’un petit commentaire…

les Cham à vélo

Vu sur le Web …

Montpellier, 12/09/2016

En attendant nos prochains articles (où nous parlerons gros sous et statistiques, mais aussi émotions et sentiments après le retour), voici un lien vers une petite interview faite avec ABM (Aventure du Bout du Monde), une association pour les fondus de voyages:

capture

cliquez sur l’image pour voir l’article

 

Un an plus tard, elle nous attendait !

Vendredi 26 juillet, la veille de notre arrivée, un rendez-vous important nous tenait à cœur. En effet, nous avions prévu d’essayer de revoir Jamila.

Jamila tient un stand de fruits et légumes au rond-point du Grau du Roi. Lors de notre passage chez elle le 18 août 2015 (2ème jour de notre périple), elle nous avait généreusement offert des fruits. C’était la première de toutes les magnifiques rencontres, que nous allions avoir la chance de faire, pendant notre périple.

Une première rencontre et un sourire comme le sien ça ne s’oublie pas !

En plus de nos remerciements, nous lui avions laissé, à l’époque, notre petite carte de visite. Quelques jours plus tard, la fille de Jamila, nous laissait un commentaire sur le blog et la famille commençait à suivre notre aventure par Internet !

Vendredi dernier, à tout hasard et tout naturellement, nous avons fait un petit crochet pour passer par le rond-point. C’est avec joie que nous avons retrouvé Jamila et son grand sourire.

Elle nous attendait !

Moment de bonheur simple et joie de retrouver cette dame dont la générosité aura encadré notre parcours : Toute notre petite troupe de cylos se régalant de pastèques et abricots délicieux.

Pas de carte à donner cette fois-ci, mais un bracelet « porte chance » qu’Antoine avait reçu en Chine et qu’il gardait depuis avec l’idée de le transmettre à Jamila.

Jamila, merci ! Nous croyons bien que c’est vous, qui nous avez porté chance !

Retrouvailles avec Jamila

Retrouvailles avec Jamila

Quel accueil !

Il nous a bien fallu ces quelques jours pour atterrir. Merci pour votre patience. Voici notre premier article « made in Montpellier ».

Samedi 27 août, Palavas-les-Flots : ça y est notre périple touche à sa fin, dernière journée de vélo et retour au bercail.

Vendredi soir, déjà, nous étions une petite trentaine attablée dans le jardin à Notre Dame de la Route.

Belle dernière soirée. Merci à tous ceux qui nous ont fait la surprise de venir !

Belle dernière soirée. Merci à tous ceux qui nous ont fait la surprise de venir !

La journée avait été chaude, mais le doublé bain de foule et bain de mer à la Grande-Motte, avait rafraichi toute notre joyeuse équipe de cet avant dernier jour: Pierre, inlassablement en tête, Béatriz et Stijn, les cousins internationaux, retrouvés à Tarascon, et la famille Liénard, venue à notre rencontre à Aigues-Mortes.

Joyeuse pause pique-nique à Aigue-Morte

Joyeuse pause pique-nique à Aigues-Mortes

Ce samedi 27 matin, il fait déjà chaud, avec Antoine, nous profitons du calme du début de matinée pour nous offrir un petit bain méditerranéen. Puis tout s’enchaine très vite et après un bon petit déjeuner organisé collectivement, nous prenons nos vélos. Nous sommes 21, dont une bonne dizaine d’enfants.

21 supers cyclos au départ pour ce dernier jour !

21 supers cyclos au départ pour ce dernier jour !

La piste cyclable longe les étangs, le convoi s’étire, se perd, se retrouve, puis avance en rang serré jusqu’à l’arrivée au parc Montcalm. C’est joyeux, amusant, bruyant.

En direction de Montpellier

En direction de Montpellier

Nous approchons, sourire aux lèvres. Vous êtes bien là!

Tout va très vite: des applaudissements, des embrassades, des discussions entamées… Le vélo tandem se transforme en manège pour enfants euphoriques. Nous profitons de l’instant et nous oublions de prendre des photos souvenirs, tant pis, tant mieux.  Waouh!!! Quelle chance et quel bonheur d’être si bien accueillis !

Une bonne respiration… C’est tellement émouvant de vous voir.

Le pique-nique s’organise sous les grands arbres.

IMG_20160827_130538

Tous à l’ombre

La température redescend, doucement. Et comme s’il s’agissait d’un mariage, nous passons de plaid de pique-nique en plaid de pique-nique pour notre plus grand bonheur. L’occasion de manger encore une fois à tous les râteliers! Déjà les coureurs du jour s’allongent pour une petite sieste, pendant que les enfants continuent de courir aux quatre coins du parc. Petit à petit le groupe s’éclaircit. Il est temps pour nous de regagner notre maison. Quelques amis nous accompagnent. Ouf ! Nous ne serons pas seuls pour ouvrir la porte. Joseph part en tête. La maison est ouverte, Emmanuel (locataire exceptionnel de notre maison) nous y accueille. Nous y sommes !

Après 12 646 km et 817 heures sur nos chers vélos, la boucle est bouclée !

Arrivée à la maison !

Arrivée à la maison !

Vous étiez environ 70 à nous souhaiter la bienvenue au parc Montcalm. Votre présence à notre retour est un vrai cadeau pour nous.

Dès le lendemain, dimanche, c’est à Notre Dame de la Paix que nous avons eu le plaisir de retrouver notre paroisse et d’exprimer brièvement nos sentiments au retour d’un tel voyage.

Accueillis dans notre paroisse

Accueillis dans notre paroisse

Comme c’est bon de rentrer et d’être si bien entourés !

Merci, merci beaucoup!

Thank you, grazie (Italie), hvala (Slovène, Croate et Monténégrin), faleminderit (Albanais et kosovar), blagodaram (Macédonien), sas efcharisto (Grec), téchékkur (Turc), kob khun kha (Thaï), orkun (Khmer), khop chai laï laï (Laotien), cam on (Vietnamien), xie xie (Mandarin), baïrtla (Mongol), spasiba (Russe), kiitos (Finois), tänan (Estonien), paldies (Letton), aciu (Lituanien), tack (Suédois), tak (Danois), danke (Allemand)!

PS: Le vélo c’est fini (pour l’instant…) mais c’est promis nous vous enverrons encore quelques articles pour vous faire part de nos impressions sur notre retour et partager avec vous quelques autres éléments sur cette belle année de vadrouilles et rencontres !

Précisions et rappels (probablement) utiles

Samedi matin, le départ à vélo de Notre Dame de la route à Palavas (131 avenue St Maurice) aura lieu aux alentours de 10h00.

Nous devrions arriver tranquillement au parc Montcalm vers 12h30 pour partager ensemble un pique-nique tiré du sac.

Le lendemain, dimanche, vous êtes aussi cordialement invités à la messe de 11h00 à Notre Dame de la Paix.

Si besoin nous sommes joignables sur nos portables. Nos numéros n’ont pas changé.

Au plaisir de vous revoir très vite !

Les Cham à vélo

Voir aussi notre article : 27 août le grand retour

Le vent dans les roues et le soleil au cœur!

Châteauneuf-du-Pape, mercredi 24 août 2016

Jour J-3, km-150

Au 1er jour de cette dernière semaine, le vent pousse inexorablement toute notre petite équipe vers le Sud. Le soleil brûlant, nous accompagne. Les cigales chantent. Bienvenue dans le midi!

Sourire aux lèvres, Inès décompte les jours. Joseph en queue de peloton freine des 4 fers, j’aime à l’attendre… Albane épuisée par tant de belles rencontres multiplie les sautes d’humeur. Les émotions sont bien visibles, les sensations à fleur de peau.

Alors que les rencontres festives continuent, les bivouacs solitaires se font nécessaires. Aux pics de joie des retrouvailles s’opposent la nostalgie du cyclo-voyageur de retour à la maison. Chaque seconde est comptée, chaque moment dégusté.

Notre baromètre interne s’emballe, les sentiments sont contrariés. Les photos se font plus rares. Et pourtant, l’Eurovélo 6 et la ViaRhona sont des pistes cyclables aux paysages magnifiques, et au moins aussi bien aménagées (tout du moins jusqu’à Viviers) que les pistes cyclables nordiques.

Au fil de la route, les haltes amicales, préparées à la dernière minute en bordure d’autoroute, nous font un bien fou et nous aident à progresser pour ne pas faire demi-tour!

Lundi soir nous plantions notre tente dans le parc de la maison diocésaine Charles de Foucauld à Viviers et savourions la sérénité des lieux, propices à l’introspection. Sara, Lara, Michela et Giuliana, 4 sœurs italiennes disciples de l’Evangile, nous y ont accueillis avec la joie et la gentillesse, que les sœurs savent particulièrement offrir.

80km plus loin, nous passions une belle soirée bien arrosée chez des amis de Pierre, Anne-Charlotte et Laurent, vignerons à Châteauneuf-du-Pape, et oublions, le temps d’un repas, notre retour…

Notre aventure a été forte, belle, heureuse. Elle nous a profondément modelés. Sa fin approche…Mais heureusement vous êtes là!

Alors à très vite!

Le bonheur en roue libre !

Francheville, le 19 aout 2016

Décidément notre périple nous comblera jusqu’au bout !

Après 3 jours ensoleillés dans tous les sens du terme avec la famille Bourges – en Bonus : retrouvez une super vidéo faite par Frédérique ici  nous avions à peine eu le temps de leur dire au revoir à Chalon sur Saône, que nous retrouvions Pierre Brugidou, notre ami et prêtre à la paroisse Notre Dame de la Paix à Montpellier. Après nous avoir accompagnés le premier jour de notre périple, il nous fait maintenant le plaisir de nous rejoindre pour nos derniers jours jusqu’à la maison. Comme dira (si mes souvenirs sont bons) ma tante Catherine, qui nous hébergea et restaura tous comme des rois le soir du 15 août : « C’est quand même pas mal d’avoir votre aumônier personnel pour cette aventure! »

Passage des 12000 km pour fêter l'arrivée de Pierre !

Passage des 12000 km pour fêter l’arrivée de Pierre !

Nous voilà donc bien entourés et logés chez une tante et un oncle à la gentillesse inégalable (voir l’article de Joseph à ce propos). Nous y recevrons de surcroît la visite surprise de Françoise, une autre de mes tantes qui nous a accordé une attention assidue toute cette année. Voilà de quoi continuer notre chemin avec bonheur. Mais comme il ne vient jamais seul, les festivités ne s’arrêtent pas là !

Dès le lendemain midi, nous retrouverons ma sœur Marion, son mari Pierre et un de leur fils Benoît-Étienne et bénéficierons, en outre, d’une pause pique-nique « all inclusive » sur les bords de Saône.

Retrouvailles familiales !

Retrouvailles familiales !

Brèves retrouvailles familiales avant de reprendre la route en direction de Mâcon où nous attendent notre ami Christophe et ses filles Célia et Alice qui nous accompagneront à vélo toute la semaine.

Toute l'équipe des 9 cyclos après une très belle étape chez Daniel (Warmshowers).

Toute l’équipe des 9 cyclos après une très belle étape chez Daniel (Warmshowers).

Ça donne le tournis hein!

Nous, ce retour au pays avec un rythme tranquille, qui nous donne le temps d’apprécier toutes ces retrouvailles, ça nous met sur un petit nuage! A tel point que nous nous mettons à semer nos affaires et à être moins attentifs sur l’organisation du périple…

Mais l’efficacité du réseau Warmshowers et les relations scouts de Pierre ne nous font pas défaut et nous continuons à profiter de rencontres incroyablement généreuses chez Daniel, Laurence et Jean-Michel ou bien encore Mireille et Jean-Pierre. Mille mercis à eux tous !

Le retour à la maison ne pourrait pas mieux se passer. Néanmoins toutes ces émotions, ces ouvertures dans notre mode de voyage familial et les incertitudes liées au retour à une vie plus classique et scolaire favorisent la gamberge. Chacun exprimant sa météo intérieure avec son style propre, et une tendance à imiter le temps ensoleillé, mais orageux, que nous rencontrons ces jours-ci.

Affaire à suivre d’ici le 27 aout où nous comptons sur vous.

Les Cham à vélo

Un super accueil à Chalon (par Joseph)

Francheville, le 19 août 2016

Après 3 jours de vélos avec nous, nos amis les Bourges sont repartis chez eux depuis Chalon sur Saône le 15 août.

Fin des 3 jours avec les Bourges

Fin des 3 jours avec les Bourges

C’est le jour où nous avons été reçu chez Catherine et Jean, la tante et l’oncle de papa. J’ai envie de vous parler de cet accueil, parce que Catherine est vraiment très gentille et que Jean est toujours très drôle avec plein de trucs étonnants à nous montrer.

En plus ce soir-là, Pierre, notre ami qui est prêtre à Montpellier, est arrivé pour nous accompagner jusqu’à la fin de notre aventure. Et puis Françoise, une autre tante de Papa qui a beaucoup suivi notre blog est venue spécialement pour nous voir.

Le soir nous avons fait la messe du 15 août dans la maison avec Pierre.

Célébration du 15 août avec Pierre, Françoise, Catherine et Jean

Célébration du 15 août avec Françoise, Catherine, Pierre et Jean (de G à D)

Catherine nous a aussi préparé un bon goûter et prêté une chambre avec plein de jeux.

Nous commençons à sortir tous les jeux...

Nous commençons à sortir tous les jeux…

J’ai expliqué les jeux des osselets parce qu’en Mongolie on m’avait appris à y jouer.

les osselets

les osselets

Jean nous a montré sa collection de tasses à moustache (avec une protection dedans pour ne pas salir les moustaches des messieurs qui boivent le chocolat).

Étonnantes tasses "à moustache"

Étonnantes tasses « à moustache »

Il nous a aussi montré une tasse « belge » avec la poignée à l’intérieur et aussi un pichet avec des trous : il faut réfléchir pour réussir à boire le liquide sans en renverser.

la fameuse tasse "belge"

la fameuse tasse « belge »


à la découverte du secret du pichet magique !

à la découverte du secret du pichet magique !

Catherine nous a aussi offert un cadeau à Inès, Albane et moi.

C’était super. J’aime beaucoup Catherine et Jean.

C’est bientôt notre arrivée le 27 aout. J’espère vous voir à l’arrivée les copains.

Joseph

Coup d’œil en Allemagne

Dans la vie il faut faire des choix.

L’impérieuse nécessité d’être de retour à la maison pour la rentrée scolaire nous a obligé à prévoir un saut de train sur notre trajet du retour entre St Pétersbourg et Montpellier. Nous avons alors décidé de « zapper » une bonne partie de l’Allemagne en prévoyant un transfert ferroviaire entre Hamburg et Freiburg.

Nous avons passé seulement 8 jours dans ce pays en parcourant à vélo une partie du  Schleswig-Hosltein depuis l’île de Fehmarn jusqu’à Lübeck et Hamburg, puis en revenant vers la frontière française depuis la ville de Freiburg dans le land du Bade-Wurtemberg.

Peu rancuniers de notre choix, l’Allemagne et surtout ses habitants nous auront offert de bien belles journées et des supers rencontres ! Tout était là pour nous faire regretter de n’avoir que si peu de temps à consacrer à nos voisins européens.

Dès notre arrivée par ferry sur l’île de Fehmarn, nous serons spontanément accueillis par Ute qui, arrivant tout juste avec son camping-car dans son « jardin-maisonnette-caravane » de bord de mer, n’aura de cesse de nous ouvrir toujours un peu plus les portes de son petit paradis.

S’en suivront quelques belles journées à la météo  » été breton » pour découvrir la côte de l’Ostsee, faire du camping sauvage dans les prairies ou au pied d’une éolienne.

A partir de Lübeck, nous bénéficierons à plein de l’hospitalité des membres allemands du réseau Warmshowers. Un grand merci à Martina et Arne, Jens et sa famille; Jonas, sa femme Marjane et son papa, Tobias à Hamburg et Tobias à Freiburg… Vous nous avez offert des rencontres magnifiques et facilité notre périple de manière très agréable.

Danke schön !

Voilà un pays pas loin de chez nous qui mérite largement de nouvelles incursions vélocipédiques !

Image

Des retrouvailles en pagaille !

Esbarres, dimanche 14 aout 2016

Notre route a toujours été parsemée de belles rencontres. Quand de surcroît, il s’agit de retrouver nos familles et amis, c’est tout simplement le bonheur !

Régulièrement, vous nous questionniez sur notre niveau de nostalgie sur le chemin du retour. Vous avez la réponse ici:

D’étapes en retrouvailles, nous redécouvrons la France avec un œil nouveau et savourons la joie de retrouver ceux que l’on aime.

Joachim, Eden et Joshua, le frère de Géraldine et ses deux garçons ont ouvert le bal et nous ont motivés à dépasser notre record kilométrique pour les retrouver à Baume-les-Dames, juste avant la fin de leurs vacances.

Puis Sylvain, le cousin d’Antoine qui habite à Belfort, est venu spécialement à Besançon pour passer la soirée avec nous, chez Lili et Bruno, un couple « Warmshowers » qui nous a hébergé pendant 2 jours.

Nous avons ensuite été accueillis chez nos amis Delphine, Éloi, et leurs deux enfants Alix et Fleur. Ils exploitent une jolie ferme au bord du Doubs dans laquelle nous avons passé du bon temps tous ensemble au milieu des champs. Nous aurons aussi pu jouer aux apprentis éleveurs ovins avec Delphine, l’amie de promo de Géraldine.

Et maintenant devinez qui nous a rejoint pour pédaler pendant ce long week-end du 15 août ?

Allez je vous mets sur la piste : Ils ont baroudé avec leurs sacs à dos autour du monde, ils sont 5, ils ne lâchent rien, nous les avons rencontrés aux 4000 îles au Laos, puis retrouvés dans la Baie d’Halong, c’est … la famille Bourges !

P8131608

Avec les Bourges et les Gaudin

Youhou! Bravo! Nous sommes tellement contents de pédaler avec vous!

Nous nous sommes retrouvés hier dans la jolie ville de Dôle chez Bénédicte et Patrick Gaudin (Warmshowers). Nous irons jusqu’à Chalon-sur-Saône ensemble. Le temps est splendide, la véloroute est belle, les enfants rient, jouent et les parents discutent, rigolent, et discutent encore autour d’un petit blanc, à 10 ça commence à faire du bruit… mais pas assez pour empêcher Maguelonne et Nicolas (Warmshowers again !) de nous accueillir dans leur grande maison à Esbarres.

Quel bonheur de partager des petits bouts de voyage à vélo avec des amis. La belle vie continue ! Allez tous en selle, les joies des retrouvailles ne font que commencer et  il nous faut quand même arriver le 27 à Montpellier !

Les Cham à vélo

NB: Vous comprenez mieux pourquoi nous n’avons pas encore pris le temps de partager avec vous notre parcours en Allemagne!

TIVOLI (par les petits Cham)

Tous les 3: « Eh oui, y a pas qu’ le vélo dans la vie! »

Voici notre « visite » préférée quand nous étions au Danermark. Article co-écrit en famille par 3 petits Cham.

Tivoli est un parc d’attractions qui se situe au centre de Copenhague, la capitale du Danemark. Ce parc, un des plus anciens au monde (1843), a inspiré Andersen pour ses contes.

Voici quelques uns des manèges que nous avons préférés:

The golden tower: Bien accrochés, nous montons doucement jusqu’à 63 m, là, nous tombons et cela nous donne une impression terrible de chute libre.

  • Joseph : « Waouh! Ca décoiffe! »
  • Inès : « Ahhhhhhh! Au secours! »

    The golden tower

    The golden tower

The demon: Des montagnes russes avec des loopings, des vrilles et d’impressionnantes descentes. Pendant le tour, nous avons été pris en photo Joseph, papa et moi et nous avions une sacré drôle de tête!

The star flyer: Un pousse pousse à 80 m de haut, ça vous dit quelque chose? Moi, j’étais à côté d’un monsieur et Joseph et papa étaient devant moi. Nous avons commencé à monter et l’attraction s’est mise à tourner vite.

  • Papa : « C’était trop pour moi, j’ai préféré fermer les yeux et attendre que ça passe! »
  • Inès : « Trop drôle, j’ai beaucoup ri, et j’ai aimé la vue sur Copenhague. »

Pendant la journée, nous avons assisté à un spectacle de pantomime sur Cendrillon.

  • Albane: Les danseuses étaient belles, surtout Cendrillon et le Prince aussi!

Chuttt! Ca commence!

En soirée, Tivoli s’illumine. C’est le moment des spectacles de jeux d’eau, de lasers et de lumières, en musique. C’est féerique.

Et pour terminer la journée en beauté, le feu d’artifice. Nous avons eu la chance d’attendre jusqu’à minuit pour regarder le feu d’artifice en musique. C’était magique!

Le Danemark en images

Torpes, 11 août 2016

Nous profitons d’une halte à Torpes (Doubs) chez nos amis Delphine, Éloi et leurs enfants Alix et Fleur pour mettre à jour le blog et vous donner un aperçu en images de notre circuit au Danemark.

L’occasion aussi pour nous de vous souhaiter à tous un bon été avec autant de plaisir que nous en avons de circuler dans notre beau pays, avec ses belles traditions culinaires et les retrouvailles avec nos amis sur le chemin du retour.

A très bientôt, pour quelques images d’Allemagne et autres derniers petits posts avant le retour au bercail.

Les Cham à vélo

Image

Record français !

L’Isle-sur-le-Doubs, samedi 6 août 2016

Nous sommes de retour au pays! 

Partis hier de Freiburg en milieu de journée, nous avons franchi le Rhin pour arriver en France à Fessenheim… Nous sommes vite passés devant la vieillissante centrale en sursis, pour aller passer notre première nuit au bord du canal du Rhône au Rhin.

Pour fêter notre première journée 100% française, nous avons décidé aujourd’hui de battre notre record kilométrique journalier et de dépasser les 100 km à vélo.

Malgré le lâche abandon de 2 rayons de la roue arrière d’Antoine (rapidement remplacés avec l’aide d’un riverain bien outillé), avec l’énergie fournie par nos premiers croissants et surtout la motivation de retrouver les cousins et Joachim (le frère de Géraldine), nous voilà arrivés ce soir dans un joli jardin juste après la bourgade de L’Isle-sur-le-Doubs après 104 km d’une belle journée bien rythmée.


Encore 21 jours de route, dont un grand nombre accompagnés (nous sommes impatients de retrouver les uns et les autres) et nous serons de retour samedi 27 août à Montpellier. N’oubliez pas de nous y retrouver pour partager un pique-nique samedi midi ou plus si vous le souhaitez. Vous trouverez toutes les infos ICI.
À très bientôt !

La Suède en images

Voici quelques photos de notre parcours en Suède du 17 au 21 juillet: 

Image

5 bonnes raisons d’aller découvrir la Suède et le Danemark à vélo!

de Freiburg, Allemagne, 05/08/2016

Une idée de destination cyclo pour les prochaines vacances? Filez vers les pays scandinaves! Un paradis pour cyclistes.

Notre parcours en Suède a commencé à Karlshamn (Sud du pays), puis s’est étiré le long de la côte jusqu’à Malmö, où nous avons pris le train pour Copenhague. Au Danemark, nous avons traversé les îles les plus au sud, en alternant zones agricoles et balnéaires.

On y va?

IMG_2477

Cyclistes bienvenus!

1- Pour les pistes cyclables

Comme en Finlande, il y a autant de pistes cyclables locales, régionales, nationales … que de routes pour voitures. En plus le Sud de la Suède est relativement plat. Nous n’avons jamais croisé autant de cyclos qu’au Danemark. De vrais autoroutes pour vélos!

IMG_2588

Facile de se repérer, tout est parfaitement indiqué!

2- Pour les bivouacs

Le camping sauvage est autorisé en Suède. Nous avons pu dormir au bord de la mer parfois dans un jardin, parfois dans une zone militaire, parfois juste à côté d’une zone naturelle protégée ou même au pied d’un ancien phare.

Au Danemark, c’est un peu plus réglementé et le camping sauvage est interdit. Mais il y a des zones de camping libre prévues, avec parfois des huttes, un coin pour le feu, une table… Un peu comme en Estonie mais avec en plus une app sur  smartphone pour les trouver facilement.

P7260796

Bien tranquille derrière les roseaux! Une petite barque retournée peut aussi servir d’abris

3- Pour les espaces naturels

La nature y est magnifique et très préservée. Souvent seuls les randonneurs et/ou les cyclos peuvent circuler le long des fronts de mer gardés sauvages. Ici la pression immobilière ne semble pas être trop forte !

P7200340

Une petite pause pour profiter de la mer

4- Pour améliorer son anglais

Les scandinaves parlent tous très bien anglais, facile pour demander de l’eau, un chouette lieu pour planter la tente, ou pour taper un brin de causette!

5- Pour avoir de la place!

La densité de population est assez faible, et il  y a de grands espaces partout. Y compris dans la capitale danoise, avec ses nombreux espaces verts et ses quartiers sans voitures, c’est vraiment très calme.

P7220567

Dans le jardin du Roi à côté du château de Rosenborg

Et puis si vous en avez marre de pédaler facile de prendre le bus, le train ou le ferry avec vos vélos: il y a toujours des accès et/ou des équipements adaptés pour les cyclistes !

IMG_6723

Dans le train sur le fameux pont Oresund qui relie Malmö à Copenhague

Previous Older Entries