Une arrivée sur les jantes !

Vientiane, le 28 février 2016

Le Laos marque un tournant dans notre périple. Après 6 mois de voyage nous sommes maintenant sur la « pente » du retour. C’est aussi pour nous l’apprentissage d’un mix entre vadrouille à vélo et trajets de bus pour gérer les immenses espaces qui nous attendent dans les prochains pays au programme.

Nous sommes donc arrivés au Laos par son extrémité Sud (cf. article : « le temps c’est de l’argent! »). L’occasion de visiter la zone dite « des 4000 îles », sorte de delta intérieur formé par le Mékong à cet endroit.

Le Mékong des "4000 îles"

Le Mékong des « 4000 îles »

La beauté des lieux, le besoin de souffler un peu, après 8 jours de route bien fatiguants, et surtout la rencontre avec une autre famille française de globetrotters (vous pouvez visiter leur blog ici ) feront de cette pause un moment magique!

Inès, Joseph et Albane ont passé leurs journées à faire des cabanes en bambou sur le bord du Mékong avec Joséphine, Céleste et Robinson.

Robinson, Joseph, Albane, Céleste, Joséphine et Inès

Robinson, Joseph, Albane, Céleste, Joséphine et Inès

De notre côté nous avons partagé nos expériences avec Frédérique et Julien en sifflant quelques bières et smoothies fruités dans des paillotes surplombant le fleuve.

La belle vie !

La belle vie !

Nous sommes à 850 km de Vientiane, la capitale du pays, où nous devons impérativement passer pour essayer d’obtenir nos visas pour la Chine. Nous souhaitons aussi visiter le haut-plateau des Bolovens  en cours de route et une partie du Nord du Laos après Vientiane. Nous prenons donc la décision de zapper quelques portions du monotone bitume de la « route 13 » pour prendre le temps de vadrouiller où nous le voulons. Expérience mitigée comme vous le constaterez ci-après!

Notre premier lift en bus local se fera au pied levé (ou plutôt en agitant la main de haut en bas, comme on le fait ici) sur le bord de la route à 80 km au sud de Paksé. Puis nous embarquerons dans un gros tuk-tuk pour atteindre le plateau des Bolovens.

Un petit lift en tuk-tuk

Un petit lift en tuk-tuk

Nous voilà partis pour 4-5 jours de balade à vélo dans des paysages superbes avec des cascades majestueuses et des plantations de café très intéressantes à découvrir.

Sur le plateau des Bolovens

Sur le plateau des Bolovens

Les chutes de Tad Yuan

Les chutes de Tad Yuan

Les chutes de Tad Lo

Les chutes de Tad Lo

A la découverte du caféier

A la découverte du caféier

Nous aurons même l’occasion de dormir dans une hutte en bois à côté d’une chute d’eau au cœur d’un bout de jungle. Magique!

Dans notre cabane

Dans notre cabane

Le plateau n’est pas si plat que cela et les côtes sont bien rudes à gravir par 38°C. Toutefois nous ne regrettons pas d’avoir troqué des km de bitume plat contre ces magnifiques journées !

De retour à Paksé après cette belle boucle, nous prenons un bus pour Savanakhet, où nous pourrons retrouver une petite route qui longe vraiment le Mékong. Le bus était sur le point de partir et nous avons à peine eu le temps de glisser nos vélos dans les grandes soutes, que le bus roulait déjà. 7 heures de trajet pour un peu plus de 200 km. A 21h, le chauffeur nous dépose à 30 km de la destination, parce que son bus ne va pas vraiment à Savanakhet en fait … S’en suit une sympathique discussion tout en sourire (c’est la règle ici ) dans laquelle notre « ami » finira par louer à ses frais un petit camion plateau pour nous déposer dans la ville convenue!

Au bord du fleuve, la route est moins goudronnée, donc un peu plus physique mais vraiment sympathique.

IMG_8988

Quand il y a trop de fech-fech dans les creux, il faut pousser son vélo !

C’est la période des grandes fêtes bouddhiques en ce moment. D’immense fêtes « foraines » avec des murs d’enceintes hallucinants font trembler les rives du fleuve (et la toile de notre tente) jusque tard dans la nuit.

Bivouac chez l'habitant au bord du Mékong

Bivouac chez l’habitant au bord du Mékong

Le lendemain, après une quarantaine de km parcourus avec le vent de face, nous remarquons qu’il manque l’habituel sac rouge sur le vélo de Joseph… Et M… il a dû glisser du vélo en cours de route. Antoine fera un bon bout de route en sens inverse par acquis de conscience et sans succès. Bilan des pertes : un sac étanche, un duvet et un matelas (par bonheur celui qui avait un défaut d’étanchéité et pour lequel on attend son remplaçant à la Poste Restante de Vientiane).

Encore quelques belles journées de route et nous voilà en approche de Vientiane. Nous décidons de prendre à nouveau un bus à Paksang pour « gagner » les 150 derniers km et nous donner le temps de l’obtention du visa chinois (5 jours) à Vientiane.

Mais voilà, en arrivant à la gare routière de la capitale, surprise: nos vélos ont disparu !

Non, c’est une blague 😜! Nous avons « juste » les 2 pneus avants des grands vélos complétement cisaillés sur leurs flancs 😖…2 pneus d’un coup, on n’y serait pas arrivé tout seul! En fait, c’est le frottement sur une barre en métal de la galerie du bus qui les a sciés !

Grrr !

Grrr !

Nous sommes dégoûtés, car nous avons bien 1 pneu de rechange au cas où, mais pas 2 … Nous voilà contraints à prendre un tuk-tuk pour rejoindre le centre ville.

Loi de Murphy oblige, la guesthouse identifiée n’est pas du tout comme prévue, plus chère qu’attendue, la seule chambre disponible au 4ème sans ascenseur… et nous sommes incapables d’en changer car incapables de nous déplacer avec tout notre barda et nos vélos en carafe… Argh! 6000 km à vélo sans une vraie crevaison et il suffit de 150 km de bus pour exploser nos pneus ! Quelle frustration pour nous et notre habitude d’autonomie ! Pas de chance cette fois!

Allez au dodo, demain est un autre jour.

Le lendemain commence par la paperasserie nécessaire pour l’obtention du visa chinois. Je vous passe les détails mais c’est sportif et fastidieux… Deux allers-retours au consulat à 5km du centre-ville (avec le petit vélo d’Inès) seront nécessaires pour produire toutes les pièces, y compris de vrais-faux billets de bus en lieu et place des billets d’avion, que nous ne pouvons évidemment pas produire. Alea jacta est: résultat des courses dans 5 jours !

Après avoir fait le deuil de nos supers pneus, nous équipons nos vélos avec un pneu made in « bad quality »… Il faut juste que cela tienne jusqu’au Vietnam, où nous nous faisons livrer les remplaçants (au passage un immense merci à Rando boutique pour leur réactivité et leur efficacité).

Nous pouvons enfin changer de logement et profiter de 5 jours de repos et de préparation pour la suite de notre périple…

Aurons-nous notre visa pour la Chine ? Qu’allons-nous faire à Vientiane pendant 5 jours ?

Affaire à suivre …

Publicités

22 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Rétrolien: Des retrouvailles en pagaille ! | Les Cham à vélo !
  2. Rétrolien: Vietnam : Quelques belles rencontres | Les Cham à vélo !
  3. Rétrolien: Du Laos au Vietnam (avec bonus) | Les Cham à vélo !
  4. fredromainville
    Mar 09, 2016 @ 15:21:47

    Nous y serons dans une grosse semaine ! Pourvu qu’on puisse se croiser. On vous envoie un mail. Julien&Fred&Co

    J'aime

    Réponse

    • leschamavelo
      Mar 09, 2016 @ 16:29:43

      Coucou à tous! Nous sommes encore en pleine montagne: c’est beau, c’est chaud, ça monte et ça descend, la vrai vie de cyclo! Les gens sont toujours aussi charmants, quand ils n’abusent pas de l’alcool de riz! Alors à bientôt?!

      J'aime

  5. Rétrolien: Vientiane, où la vie d’expat’ | Les Cham à vélo !
  6. Lilly SJ
    Mar 04, 2016 @ 19:43:19

    Coucou les Cham ça va ??? Comment Avez vous fait pour la roue de vélo ce n’était pas trop dure j’espère que NONN. Alors Albane sait lire maintenant ou pas ?? GROS BISOOOOOUUUUUS !!!!!!❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️❤️🦄🦄🦄🦄🦄🦄🐇🐇

    J'aime

    Réponse

    • leschamavelo
      Mar 08, 2016 @ 19:20:41

      Coucou Lilly,
      J’espère que tout va bien chez toi.
      Pour les pneus, rien de grave, nous en attendons des nouveaux de bonne qualité au Vietnam.
      Albane lit de mieux en mieux mais il reste encore du travail pour être parfaitement au niveau du CE1.
      A bientôt,

      J'aime

  7. fredromainville
    Mar 02, 2016 @ 12:51:47

    Désolé pour vos mésaventures !! 5 jours à Vientiane, vous allez peut-être y découvrir des trésors cachés et clouer le bec à tous ceux qui disent (nous-compris) qu’un seul jour est suffisant. Ne zappez pas Luang Prabang. On pense bien à vous. Les Bourges

    J'aime

    Réponse

    • leschamavelo
      Mar 08, 2016 @ 19:24:21

      Salut les globetrotters,
      Oui nous avons beaucoup aimé Vientiane, comme vous pouvez le lire sur l’article suivant.
      Par contre nous avons zappé Luang Prabang, faute de temps de visa. Nous avons piqué vers l’Est pour rejoindre le Vietnam.
      On vous y retrouve ?
      Quand serez-vous sur la baie d’Along ?

      J'aime

  8. DUDE
    Mar 02, 2016 @ 10:47:25

    Bonjour Antoine, Géraldine et les enfants.
    Grâce à Florence , nous venons de découvrir votre blog et la jolie famille que vous avez fondée. Félicitations et très heureux de vous retrouver au travers de cette grande aventure familiale. Si en Chine, vous rencontrez un problème, vous pourrez toujours contacter notre fils Julien qui est installé à Shangaï.
    A très bientôt et bons voeux pour votre périple
    Jean-louis et Maïté (France myrtilles!)

    J'aime

    Réponse

    • leschamavelo
      Mar 03, 2016 @ 11:52:28

      Bonjour Jean-Louis et Maïté,
      Surprise et bonheur de lire votre message. La myrtille restera un fruit particulier pour notre famille. Nous gardons bien évidemment d’excellents souvenirs de notre stage chez vous, il y a bientôt 17 ans maintenant. Pour nous la récolte a été bonne : 3 cyclotouristes aguerris après plus de 6000 km dans les mollets maintenant. Bien noté pour votre fils à Shanghaï. Nous y serons probablement mi avril.
      Géraldine & Antoine

      J'aime

  9. Alex et Jenny
    Mar 01, 2016 @ 21:32:42

    Jour après jour, vous nous impressionnez. On est très heureux de suivre vos péripéties, ouvertes au monde, pédagogiques, si simples et si extraordinaires. Portez vous bien.

    J'aime

    Réponse

    • leschamavelo
      Mar 03, 2016 @ 11:55:37

      Salut Jenny, salut Alex,
      Merci pour votre message. Nous prenons du bon temps. En famille c’est parfois un peu sportif en H24 mais nous y arrivons !
      Nous espérons que tout va bien pour toute votre famille.
      Biz les Rayolais,
      Cham and Co

      J'aime

  10. TRESPEUCH
    Mar 01, 2016 @ 15:13:05

    On vous suit jours après jours. Toujours aussi passionnant!

    J'aime

    Réponse

  11. Marie Certoux
    Fév 29, 2016 @ 22:05:27

    C est vraiment impressionnant de vous suivre à des milliers de km faire vous même tous ces km.. avec autant de sourires!! Vous avez l air hyper heureux!!!!!! Bravo aux enfants aussi.

    J'aime

    Réponse

    • leschamavelo
      Mar 03, 2016 @ 11:59:00

      Salut Marie,
      Un km après l’autre et hop le tour est joué… Ou presque ! Et vous quand est-ce que vous démarrez votre balade à vélo ?
      Biz aux enfants et Jérémy aussi.

      J'aime

  12. Nino
    Fév 29, 2016 @ 21:41:50

    Incroyable !!! Vous etes les premiers que je connaisse qui crevent un pneu de velo en bus !!! Bisous ! Isa et Nin hau :o)

    J'aime

    Réponse

    • leschamavelo
      Mar 03, 2016 @ 12:01:25

      Rassures-toi, un bonheur n’arrivant jamais seul, nous avons eu notre vraie première crevaison hier en roulant à vélo comme m’ame Michu…
      Biz à tous les deux.
      Alors Martinique ou bien ?

      J'aime

  13. Thomas
    Fév 29, 2016 @ 21:25:18

    Une galère tous les 6000 kms vous vous débrouillez plutôt bien, non ?
    Bises et bonne route sur les jantes 😉

    J'aime

    Réponse

Répondre à Thomas Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :