Contre toute attente

Cetinje (Montenegro), 23/10/15

Notre dernière journée de vélo est venue nous le rappeler avec vigueur : C’est l’automne !

Oui je sais, ça fait un mois que le 23 septembre est passé. Mais pour nous, ça sentait encore bon l’été, les vacances, la mer, les glaces et les balades à vélo au soleil.

Nous avons bien eu quelques rappels à l’ordre climatiques, mais nous ne voulions pas lâcher l’affaire : nous étions en été, un point c’est tout. C’est tout de même bien plus agréable de faire du vélo et du camping sous un climat estival. Alors, fervents adeptes de la méthode Coué, quand Mostar était noyée sous l’eau et que la Neretva grossissait d’un bon mètre, nous n’y avons vu qu’un orage estival. De même, chaque apparition du soleil était perçue comme son retour définitif, ce qui nous convenait bien.

Las, l’automne c’est franchement affirmé hier et nous n’avons pas pu l’ignorer.

Départ de Kotor

Départ de Kotor

Partis la veille de Kotor à 0 m d’altitude,nous avions un col à gravir à 1 150 m pour rejoindre ensuite Cetinje, la capitale historique du Monténégro située sur un plateau à 700 m de haut.

Un plan en 3D rien que pour vous !

Un plan en 3D rien que pour vous ! (Cliquez pour agrandir)

Cette première journée de grimpette fut éprouvante avec 950 m de dénivelé. Mais sous un beau soleil et avec des vues magnifiques sur les bouches de Kotor, nous avons tous pris du plaisir à l’exercice.

Ça grimpe mais c'est beau !

Ça grimpe mais c’est beau !

Qui plus est, nous avons trouvé du premier coup un accueil favorable pour planter notre tente. Dans un jardin situé sur un plateau un peu en dessous du premier col, nous nous endormons très vite …

…Pour nous réveiller dans la nuit avec le bruit si caractéristique de la pluie qui caresse notre petite maison de toile ! Quelques degrés au-dessus de zéro et une pluie incessante nous incitent à une grasse matinée familiale « duvet-vidéo » sous la tente.

Belle et Sébastien

Belle et Sébastien

La pluie se transforme en bruine, c’est le signal pour le départ après avoir enfilé toutes nos épaisseurs et avalé quelques choco BN locaux, coincés sous l’auvent de la tente.

Home sweet home

Home sweet home

Petit dej d'avant combat

Petit dej d’avant combat

La montée vers le fameux col se fait sous une pluie redevenue plus vigoureuse. Dès que nous nous arrêtons de pédaler, la pluie et le froid nous gèlent d’autant plus vite que nos habits sont mouillés de transpiration par l’effort.

Arrivés au col, la pluie est battante.

Un col à 1150 sous la pluie : mais si c'est bien !

Un col à 1150 sous la pluie : mais si c’est bien !

Juste le temps d’une photo souvenir et nous redescendons en direction de Cetinje : 13 km, transits de froid et trempés jusqu’aux os, les enfants nous assurant qu’ils allaient perdre leurs doigts ! C’est contre toute attente que nous découvrons qu’une descente goudronnée peut-être bien plus terrible que la montée.

A peine posé le pied par terre (ou plutôt dans le ruisseau qui dévale les rues de Cetinje), quelqu’un nous sollicite pour « apartmani ». Il ne faut pas nous le dire deux fois. En quelques minutes la pièce principale du logement est transformée en camp de réfugiés climatiques.

Quand on s'installe ...

Quand on s’installe …

Ok nous avons compris, C’est l’automne !

C'est l'automne

C’est l’automne

Publicités

7 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Delphine
    Oct 29, 2015 @ 21:40:14

    Wow…. j’ai du retard dans la lecture des récits de voyage. Celui-ci est éprouvant rien qu’à le lire…. ;).
    Quelle chance d’avoir trouvé quelqu’un qui vous a proposé un endroit sec et chauffé(?) pour vous requinquer après cette montée infernale et cette descente mouillée et froide…. !
    Bravo pour votre courage et en particulier aux enfants !
    Biz

    J'aime

    Réponse

  2. Stef
    Oct 25, 2015 @ 21:59:09

    Hello de NZ ! bravo aux enfants pour leur premiere grosse epreuve a velo (?) ca forme la jeunesse comme on dit !

    J'aime

    Réponse

    • leschamavelo
      Oct 29, 2015 @ 07:13:44

      Salut Steph !
      Merci pour ton message.
      J’espère que tout roule pour toi.
      Nous sommes au Kosovo et nous y recevons un accueil incroyable, comme en Albanie. Belle leçon aussi!

      J'aime

  3. Ledoux-Amblard
    Oct 24, 2015 @ 12:21:24

    Coucou

    Oui l’automne arrive, mais je vois que vous êtes encore en short… ça tient chaud l’effort, bravo pour le col de 1 150 000 m. Ici on commence à remettre les pantalons et même les manteaux… Après une magnifique semaine, ils annoncent des pluies cévenoles pour la semaine prochaine… si je roule à vélo, sous l’eau, je penserais à vous (mais moi c’est plat et puis avec le vélo électrique les montées c’est autre chose…)

    J'aime

    Réponse

  4. Pierre Brugidou
    Oct 23, 2015 @ 23:39:30

    Salut les Cham !
    Bravo pour le col franchi à 1150 m d’altitude alors que vous étiez partis du niveau de la mer… Vous devez avoir une forme olympique, avec tous ces efforts physiques.

    Ici à Montpellier c’était encore l’été ce vendredi : 23°. D’ailleurs Louis L et moi avons fait 35 km de VTT cet après-midi. Il faut profiter des vacances scolaires…

    Dans la nuit prochaine on va passer à l’heure d’été. Ca aussi c’est signe que l’automne est (presque) là ! Est-ce la même chose et à la même date au Monténégro ?

    J'aime

    Réponse

laissez plutôt vos commentaires sur notre nouvelle adresse: https://leschamavelo.fr

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :